Depuis quelque temps, elles nous faisaient de l'œil à chaque fois qu'on passait à la caisse de l'épicerie en face de la rédac. Elles, ce sont les sucettes Fluffy Stuff à la barbe à papa qui traînent sur le présentoir « imports US ». Car il existe des imports américains de confiseries, tout comme il y a des imports japonais de jeux vidéo, c'est à peine croyable. Au sein de la rédac', le débat faisait rage : étaient-ce des sucettes parfum barbe à papa, ou bien de véritables petites barbes à papa, qui ont su traverser l'Atlantique sans rien perdre de leur fondant. La réponse : ni l'un ni l'autre. C'était bien de la barbe à papa, oui, mais un énorme bloc, compact, archi-sucré (« contient 140 % des apports quotidiens en glucides », nous avertit l'emballage, par contre c'est sans gluten), à peine mangeable. « Mais il n'y a pas de bâtons ? T'es sûr ? Ils sont pas perdus dans la masse ? », a demandé Monsieur Chat, notre directeur artistique. Non Chat, il n'y a pas de bâtons, mais c'est pas grave, on a des cuillères pour le manger. 71 g de sucre plus tard, je commence à transpirer un peu et à me dire que ce n'était peut-être pas une excellente idée.