Mais qu’a-t-il dit exactement, ce brave Kenichiro Yoshida de Sony ? Il a déclaré au Financial Times : « Ce que je peux dire à l’heure actuelle, c’est qu’il est nécessaire d’avoir une nouvelle génération de console (a next-generation hardware). » Bon, quand on est largement leader avec une console qui s'est écoulée à 80 millions d’exemplaires, le plus surprenant serait tout de même de ne plus croire en ce marché. Ce n’est d’ailleurs pas tout à fait la première fois qu’une prochaine console est évoquée en creux chez Sony. En mai 2018, John Kodera, qui dirige la division Playstation, annonçait au Wall Street Journal : « Nous allons consacrer les trois prochaines années à la préparation de l’étape suivante. » 2021, ça fait assez loin pour une console sortie en 2013 et upgradée fin 2016 en PlayStation Pro. Mais c’est vraisemblable : à part quelques agités en manque d’audience sur le Web, personne de ma connaissance ne parierait sur une sortie avant 2020, et le manque d’évolution technologique en général rend acceptables des cycles de vie bien plus longs que les 4 ou 5 ans d’autrefois.