Stadia a été présentée par Phil Harrison, vétéran de l’industrie du jeu vidéo qui a rejoint Google début 2018 après avoir lancé la PlayStation 2 et 3 chez Sony et la Xbox One chez Microsoft. Elle revendique une puissance de calcul supérieure à la PS4 Pro et la Xbox One conjuguées. Et pourtant vous ne l’aurez pas dans votre salon, puisqu’elle est purement virtuelle : c’est une console du cloud, une vision de ce que pourrait être une véritable nouvelle génération de plateformes de jeu.