Les sites web s'envolent, mais les écrits restent. Pour ceux que le papier intéresse, le livre Presse Start a la bonne idée de revenir sur l'histoire de tous les magazines « médinefrance » dédiés aux jeux vidéo. Une période s'ouvrant à l'aube des années 1980 et qui connaîtra son âge d'or en 2000, avant de suivre le destin de la presse en général. C'est richement documenté, l'analyse des différents contextes est fine et détaillée, et certaines informations d'une précision qui laisse pantois, au point qu'il semble n'en manquer aucune (et j'espère que personne n'ira vérifier ce que je dis). L'écriture reste suffisamment fluide et engageante pour ne jamais lasser même quand elle enfile quelques lignes de chiffres ou de détails comptables, tout en déroulant un historique pas toujours linéaire qui a justement le mérite de relancer régulièrement l'intérêt du lecteur. Sans oublier de petites anecdotes rigolotes ou des descriptifs riches de sous-entendus, qui sont « forcément » vrais... Un livre qui a entre autres la vertu de dérouler le fil de mon existence sur la presse jeu vidéo, en tant que lectrice d'abord (raaah, Amstrad CPC) puis en tant que participante (raaah, Canard PC), pourra-t-il intéresser aussi les « juste lecteurs » ? Ça ne fait pas de doute, s'ils baignent dedans depuis des années ou des décennies (suivez mon regard qui regarde la personne devant ce site web). Enfin, sur une aventure de quarante ans de pixels sur papier, les mots « clé sous la porte » ou assimilés reviendront assez souvent à mesure qu'on découvrira l'évolution et les témoignages des rédacteurs de chacun des mags qui ont fleuri dans les kiosques à travers les âges, faisant briller les yeux des gamers, de joie ou de tristesse. Quant à nous, Presse non-stop, qu'on vous dit...