The Prayer (Diemut Strebe)

The Prayer (Diemut Strebe).

Non, non, non, ce que vous voyez n’est pas du tout ce que vous pensez voir, car je vois très bien ce que vous pensez voir. Sans détailler, des enfants de moins de 30 ans pourraient nous lire, « The Prayer » (« le priant ») n’a rien à voir avec un objet connecté visant à l’autosatisfaction par stimulation orale ou nasale (qui sommes-nous pour juger ?). En l’occurrence, l’objet consiste en « une configuration expérimentale pour explorer les possibilités d'une approximation des entités célestes et numineuses en effectuant une chaîne potentiellement interminable de routines religieuses et de tentatives de dévotion pour la communication via un logiciel d'auto-apprentissage ». C’est tellement limpide que j’hésite à commenter cette description plus avant. Mais pour lever les derniers doutes, The Prayer est un robot-bouche dénué de tête et d’yeux qui débite en continu des prières improvisées à l’aide d’une IA, reprenant la voix Kendra d’Amazon. Le propos n’a semble-t-il pas toujours grand sens, mais à la décharge de l’IA, elle a été entraînée avec l’Ancien et le Nouveau Testament (catholicisme), le Bhagavad Gita et le Rig Veda (hindouisme), le Coran (islam), Les Treize Classiques (confucianisme), le Zhuang Zhou (taoïsme), l’Octuple sentier (bouddhisme), le Talmud (judaïsme rabbinique), le Livre de Mormon (mormons), le Livre des Morts et le Popol Vuh (maya), etc. L’objet d’art contemporain était exposé au centre Pompidou jusqu’à fin avril dernier. Je sais, c’est ballot.   

Le site officiel

Smart Toilet (Sanjiv « Sam » Gambhir)

Smart Toilet (Sanjiv « Sam » Gambhir).

Les toilettes connectées se limitant au nettoyage automatique de la chaise d’aisance et du cul-cul, c’est du passé. Le docteur Sanjiv « Sam » Gambhir de l’Université de Stanford, lui, voit plus loin, plus profond, avec le développement d’un prototype de périphérique intelligent s’installant sur des toilettes lambda et informant sur l’état de santé de l’utilisateur. Dès que le siège détecte un mouvement – comprendre : un écrasement de fesses imminent – les capteurs disposés dans la cuvette se déploient. Ces derniers – des caméras et des testeurs de dix marqueurs biologiques – analysent l’urine et les selles à la recherche d’indices pouvant révéler la présence d’une maladie pourrie, à l’instar de divers cancers. Si l’urine est examinée au niveau moléculaire (quantité de protéines et globules blancs, présence de sang), l’étude des selles se résume à leurs propriétés physiques, et je pense que je vais arrêter immédiatement la description avant de vomir. Les données sont ensuite envoyées vers un cloud pour être traitées. Par ailleurs, pour éviter toute confusion cacastrophique, le système identifie les différents utilisateurs à l’aide d’un lecteur d’empreinte digitale sur le bouton de la chasse, mais aussi (on s’accroche) d’une reconnaissance… anale grâce à une caméra idéalement disposée. Eh oui Tintin, sache-le, chaque anus dispose de propriétés biométriques uniques. Le charme de ce non-poisson d’avril est total.

Le site officiel

Forme Life (Yves Béhar)

Forme Life (Yves Béhar).

Un permis de gifler n’étant plus une solution satisfaisante pour se détendre agréablement entre amis, faute de gens à gifler à proximité (je rappelle que gifler une visioconférence ne compte pas), cette fois plus le choix, il va falloir se mettre au sport en chambre. Ou en salon. Ou en cuisine. Ou en terrasse. Ou en cave. Ou en pentagramme inversé, mince quoi, faites ce que vous voulez, je ne suis pas votre mère. Mais vous connaissez les geeks : s’il n’y a pas une petite app avec des stats égocentrées pour gérer un machin connecté farci de fonctions hipsteriennes, aucun espoir de les voir pomper d’un bras entre le canapé et la télé. Donc, le Forme Life. Le périphérique appartient à la famille des miroirus sportifus intelligentus, dont nous avons déjà glosé ici-bas avec le Fittar Smart Mirror. On retrouve les incontournables cours en ligne et entraîneur virtuel, dont la mission de vie est de révéler des zones musculaires et cardiovasculaires jusqu’alors inconnues, à grand renfort d’encouragements surfaits et surjoués. Outre le travail de musculation et d’endurance, vous n’échapperez pas aux séances de yoga, qu’on accompagnera idéalement du « Prayer » pour une expérience totale. La particularité du Forme Life réside dans l’intégration de poulies de musculation de chaque côté du miroir, qui simulent les poids en résistant plus ou moins aux tractions. Perso, elles me font un peu peur, car on sent bien qu’elles n’ont pas l’intention de respecter les « gestes barrières » (et là, je m’auto-gifle, et je l’aurai bien mérité). 

Le site officiel – Prix : 5 811 $ – Date de sortie : automne 2020

Building Brick Breakfast Waffle Maker (That's Amazing - Kitchen)

Building Brick Breakfast Waffle Maker (That's Amazing - Kitchen).

Ces temps improbables sont pour beaucoup l’occasion de se recentrer intérieurement, de se retrouver intimement, de s’apaiser cosmiquement. Voire pour les plus éveillés de communiquer avec le plan de tomates du salon, parce que bon, hein, ce n’est pas qu’on s’emmerde mais un peu quand même. Heureusement, l’Univers, dans son infinie perfection, a donné à l’Homme les outils de son introspection existentielle, dont le gaufrier. Pour introspecter pendant qu’on mange des gaufres. Alors oui, il a aussi donné des crêpières. Pour introspecter pendant qu’on mange des crêpes. Je sais, les deux écoles de pensée s’opposent, mais là n’est pas le propos, ne faites pas votre clivant pour pourrir l’ambiance juste parce que vous vous emmerdez un peu quand même. Donc, les gaufres. Donc, le « Building Brick Breakfast Waffle Maker » (financé sur Kickstarter à plus de 230 000 dollars, comme quoi vraiment, tout le monde s’emmerde), qui permet non seulement de faire des gaufres en forme de briques de construction, mais aussi de jouer en construisant des cabanes avec. Avant d’introspecter en les mangeant. En ré-ingurgitant l’Univers, pourrait-on dire. Tout se tient, Tout est parfait, Tout fait sens.

Le site officiel – Prix : à partir de 50 dollars – Date de sortie : août 2020

Minibar (Rainger FX)

Minibar (Rainger FX).

Conscient de l’attirance naturelle des musiciens pour tout ce qui est liquide – sauf les bassistes, en général l’unique élément sain et équilibré d’un groupe, et je ne dis pas ça parce que je suis bassiste et l’unique élément sain et équilibré de mes groupes –, le fabricant d’effets Rainger FX a conçu la Minibar, une pédale de distorsion collant parfaitement à la cible. Car (là encore, malgré les apparences ce n’est pas un animal aquatique d’avril), le son généré par la pédale ne provient pas de potards de réglage, mais bien du type de fluide que vous lui jetez à la face. Yeahhh, Rock’n Roll man ! La Minibar est ainsi équipée d’un analyseur de liquide qui, en fonction de la conductivité et de l’opacité de ce dernier, influe sur le niveau de distorsion et de basse/aigu. À partir de là, toutes les expérimentations sont possibles, même les plus écœurantes. Quant à la qualité de la distorsion, je laisse ce débat aux véritables spécialistes que sont les guitaristes, aussi friands de ces discussions masturbatoires que de se mettre systématiquement plus fort que tout le monde, et qui – il faut bien que quelqu’un leur dise un jour – fatiguent profondément les autres musiciens, même les plus sains et équilibrés que sont les bassistes. C’est dire.   

Le site officiel – Prix : environ 130 euros

N64 SP (Gmanmodz)

N64 SP (Gmanmodz).

Une fois qu’on a fini de manger des gaufres pour s’introspecter, se pose la question de l’après. Non pas de l’après-vie, mais de l’après-gaufre. Alors pourquoi ne pas faire comme Gmanmodz et fabriquer une Nintendo 64 portable ? Hein ? Comme ça, pour le plaisir ? Dont acte, parce que de toute façon, c’est ça ou construire des cabanes en gaufres. Le modeur – qui n’en est pas à son coup d’essai avec notamment la fabrication de la 2DC, une Sega Dreamcast portable, parmi plein d’autres trucs dans la même veine – a évidemment réutilisé une carte mère de Nintendo 64, à laquelle ont été greffés un écran couleur de 5 pouces (ultraVGA), une batterie offrant deux heures d’autonomie, un port USB-C pour la recharge, des boutons imprimés en résine, etc. Esthétiquement, sans en faire une fixation, la N64 SP ressemble à s’y méprendre à un gaufrier en raison d’une épaisseur certaine, induite par l’intégration du port cartouche à l’arrière du châssis. Pour le reste, ça parle soudure et électronique, mieux vaut en rester là avant de devenir grossier.

Le site officiel

The Prayer (Diemut Strebe)
Smart Toilet (Sanjiv « Sam » Gambhir)
Forme Life (Yves Béhar)
Building Brick Breakfast Waffle Maker (That's Amazing - Kitchen)
Minibar (Rainger FX)
N64 SP (Gmanmodz)