Dans la vie, je fonce à 300 km/h sur l'autoroute de l'information. En tant que Senior Assistant Vice-President of Business Video Game Creative Redacting Data-driven Strategy, je donne des ordres partout, tout le temps, par tous les canaux de communication possibles. Depuis le jet privé Canard PC, j'explique à Pipomantis via Slack qu'il ne peut pas mettre 16/10 à un énième jeu à grappin. Atterrissant à Los Angeles, j'envoie un selfie à ma copine top model par WhatsApp et je skype ma mère pour sa fête. Repartant pour Miami après un dîner avec Barack Obama, je mets à jour mon Google Calendar et envoie un « lol tro le pur kiff avek barak, good chill xoxox » à Guy Moquette par Facebook Messenger. Enfin, je checke les derniers shitposts d'Ivan Le Fou sur Tweetdeck, et je rédige un courrier dans Gmail ordonnant à mon conseiller financier de m'acheter 10 000 bitcoins. Alors le soir, quand j'enlève mon smoking Dolce & Gabbana après une soirée de gala en faveur des orphelins de Palm Beach, je suis épuisé. J'ai utilisé sept services de communication différents. C'est exactement ce que permet de simplifier Franz, un utilitaire qui centralise toutes les notifications d'une cinquantaine de services dans une fenêtre à onglets. En plus de ceux que j'ai évoqués plus haut, vous trouvez aussi ICQ, Trello, Pushbullet, Pocket, Hangout, Discord... J'étais sceptique, mais au bout de quelques jours, je me suis rendu compte qu'il était en fait étonnamment pratique, et en phase avec mon tempérament de winner.