Ça n'est pas grave. Je vais entamer immédiatement la construction de Turboflajo X-27, car tout le plaisir de Stormworks : Build and Rescue réside dans son éditeur d'engins. Aidé d'une interface limpide, on empile des petits cubes pour constituer la coque d'un navire, d'un sous-marin ou la structure d'un hélico. Puis on y colle des pièces (moteur, hélice, gouvernail, treuil, instrument de navigation, pompes, boutons, axes de direction, phares...) qu'on relie ensuite les unes aux autres pour obtenir un appareil à peu près fonctionnel. C'est un vrai petit soft de CAO cubiste, qui rappelle beaucoup l'éditeur de Robocraft. Il faut faire attention à la répartition du poids, à l'hydro- ou aérodynamisme, bien connecter les moteurs aux pales, le manche à balai aux surfaces de contrôle... On y passe facilement une ou deux heures d'affilée, à jouer au petit architecte naval ou à l'ingénieur aéronautique fou.