Avant de vous balancer l’énorme liste de mods que j’ai soigneusement sélectionnés pour me confectionner le Fallout 4 ultime, laissez-moi vous parler de la profonde et intense réflexion qui m’a poussé à relancer ce vieux jeu. J’étais frustré comme un vieux rat de ne pas avoir de Far Cry post-apo’. Alors je me suis attaché à transformer Fallout 4 en un pur jeu de shoot vaguement orienté infiltration, vaguement réaliste, avec de gros gunfights qui se déroulent à travers des lunettes de visée. Le côté RPG ? Rien à faire, de toute façon il était médiocre. L’ignoble système VATS, rajouté par les développeurs pour que le jeu ressemble à Fallout 2 ? À la poubelle, les vrais survivants de l’apocalypse combattent en temps réel. Je voulais aussi une expérience plus difficile et immersive que le jeu original, pour trembler de peur devant un super mutant, racler les fonds de tiroir pour trouver de quoi survivre à la bataille suivante. Comme j’adore ériger des bases entre deux génocides de pillards, il me fallait aussi un système de colonie et de construction amélioré (et vous allez voir, c’est spectaculaire). Enfin, pour éviter de tomber dans un angoissant vortex de prises de tête, il fallait que tout cela soit simple à installer, sans avoir à bidouiller à la main d’obscurs fichiers de configuration, et que la stabilité du jeu soit impeccable.