Oui, je sais. Difficile d’imaginer qu’on puisse jouer dans une automobile en mouvement sans terminer au fond d’un fossé, des pions partout dans l’habitacle. Pourtant, avec son matériel minimaliste, Château Aventure est parfaitement adapté à la situation. Les joueurs doivent tout d’abord choisir un scénario. Exploration de temple perdu, voyage dans le temps, attaque de fort rempli d’ogres... Il y en a pour tous les goûts et, traditionnellement, une partie ne commence pas sans dix minutes de pourparlers, à base de « j’ai vraiment une tête de Harry Potter ? » et autres « ben moi, j’aime bien les licornes ». Une fois décidés, les joueurs désignent celui qui va lire l’histoire afin de préparer la partie. Bien sûr, on peut être tenté de faire comme de coutume et de refiler le bébé à « celui qui a l’habitude d’expliquer les règlesNote : 1 ». Mais avec des scénarios qui tiennent généralement sur cinq pages bourrées de dessins, le rôle peut être assuré par n’importe qui.

Note 1 : Ne riez pas, on en connaît tous un et bizarrement, c’est souvent celui qui achète les jeux.