À la lecture des règles, le titre de Lumberjacks semble réunir toutes les qualités nécessaires au bon petit jeu d'apéro. Ses mécaniques ont l'air simples et fluides, son plateau de jeu ne demande pas beaucoup d'espace et, mieux encore, chaque partie ne dure qu'une trentaine de minutes. On peint ainsi les sept figurines du jeu avec amour, en s'imaginant déjà en train de rigoler la bouche pleine de cacahuètes pendant que nos gobelins échangent des gifles. D'ailleurs, il faut admettre que le contenu de la boîte donne vraiment envie de s'y mettre, que ce soit grâce aux pions et aux plateaux qui bénéficient d'un vernis bien doux, ou encore aux trois gros dés en mousse qui indiquent clairement qu'on n'est pas là pour se prendre la tête. À trente euros le morceau, difficile d'être déçu par son achat. Du moins, tant qu'on n'y a pas joué.