En 1992 sortait The Lost Vikings, deuxième jeu de Silicon & Synapse qui, en 1994, allait changer de nom et devenir Blizzard Entertainment. Dans ce jeu complètement barré, le joueur dirigeait un trio de Vikings qui, enlevés par Tomator, un extraterrestre qui collectionne les formes de vie dans son zoo intergalactique, auquel ils allaient devoir échapper en voyageant dans le temps. Oui, c'est à se demander si les développeurs ont couché cette histoire sur un coin de nappe lors d'un repas trop arrosé. Pourtant, malgré son scénario pourri, The Lost Vikings est entré dans l'histoire du jeu vidéo grâce à un gameplay particulièrement malin, fin mélange de platformer et de puzzle game assaisonné d'un soupçon de bagarre. Bref, le candidat idéal pour un panier garni, même si « sköl ofenstrü », comme on dit lorsqu'on veut faire croire qu'on sait parler le viking.