Avant de parler de Balsa Model Flight Sim proprement dit, il me paraît utile de faire un petit retour sur son créateur, Felipe « HarvesteR » Falanghe. En 2010, travaillant dans une société de marketing digital à Mexico City, ce Brésilien commence à développer avec l'accord de ses employeurs un petit jeu de lancement de fusée. Six ans et un million d'exemplaires vendus plus tard, il quitte le studio au faîte de sa gloire et disparaît de la circulation. Lorsque les membres principaux de son ancienne équipe démissionnent – ils auraient depuis rejoint Valve pour un projet secret –, il ne pipe mot. Même le rachat de la licence Kerbal par le gros éditeur Take Two en mai 2017 ne l'a pas fait sortir de son silence. Personne ne savait ce qu'il préparait, alors qu'on se doutait bien que ce bonhomme, qui a étudié le game design à l'université de Sao Paulo, bossait sur un nouveau jeu.