On savait depuis quelque temps que Romero Games (fondé par John Romero, qui a bossé sur Doom, Quake et le tristement célèbre Daikatana, entre autres) préparait un jeu de stratégie en partenariat avec Paradox. La bête a été officiellement dévoilée à l'E3, et ressemble à un XCOM au temps de la prohibition. À la tête d'un des quatorze gangs du Chicago des années 1920, le joueur devra gérer et étendre son territoire sur une carte stratégique, se spécialiser dans différentes activités (bars clandestins, casinos illégaux, rackets en tout genre...) et corrompre la police. Lorsqu'il s'agira de piquer un quartier à un gang rival, le jeu proposera des affrontements tactiques au tour par tour avec les armes emblématiques de l'époque, comme le Tommy gun. La réalisation n'a pas l'air folle (peut-être parce que le jeu sortira aussi sur Switch, qui n'est pas une foudre de guerre), mais Empire of Sins a au moins le mérite de l'originalité, avec une ambiance manteau long et fédora qui change un peu de ce qu'on a l'habitude de voir. Si les combats tactiques sont aussi réussis que sur XCOM, Empire of Sins pourrait être une des bonnes surprises de 2020.