Le trailer de Watch Dogs : Legion, le troisième épisode de la série, commence exactement comme celui du premier Watch Dogs : un trentenaire, un peu taciturne, un peu bad boy, adossé à un mur, parcourt une Londres bourrée de vie, de détails et d’effets dans tous les sens. Évidemment, puisque c’est une bande-annonce, ça ne reste pas calme bien longtemps. Le personnage principal a découvert une « cible », un autre personnage doué pour le piratage, qu’il serait bon d’intégrer dans DedSec, une organisation clandestine qui lutte contre le pouvoir. Pas de chance, la cible est déjà en train de s’embrouiller avec la police. Très vite, les choses dégénèrent et le « héros », après avoir volé une voiture, termine au fond d’une allée, l’estomac criblé de balles. Le mot « permadeath » apparaît à l’écran : le personnage principal est définitivement mort, et le joueur doit choisir, parmi tous ceux qu’il aura recrutés, celui qu’il incarnera maintenant. C’est le moment de parler de la mamie.