Noël Malware

257 articles
Road 96 - C’est un road-like

J’étais assis devant mon pote, au milieu de la place, une pinte à la main. Il a commencé à moins articuler, et j’ai vu toute la soirée défiler devant mes yeux, avant même de l’avoir vécue : moi, tout seul dans un bar avec un ami qui n’articule plus parce qu’il n’a pas mangé depuis midi. Et puis, il a posé cette question, et la nuit a été sauvée : et toi, si tu avais un budget illimité, qu’est-ce que tu ferais comme jeu vidéo ?

Sifu - Triple Dragon

J'aurais voulu vous dire que j'ai vu tourner Sifu et que c'est comme sur les trailers : ça bouge bien, les animations sont impeccables, il y a une grosse vibe Double Dragon en trois dimensions et une direction artistique au poil. J'aurais voulu vous dire ça.

Hoa - Le ciel, les oiseaux et galère

C’est chiant, les bandes-annonces de jeux vidéo qui ne montrent rien. Parfois c’est juste un logo. Parfois c’est un long plan à la grue virtuelle sur un environnement. Parfois, c’est une cinématique qui ne donne aucune idée de ce à quoi ressemblera vraiment le jeu.

The Ramp - Lo-fi du tourisme

C'est une histoire de courbes et de lignes. Une histoire de plis, d'espaces, de vide, de géométrie. Une histoire d'objets inutiles, de piscines creusées, de rampes d'escalier, de marches et de trottoirs qu'on arrache à leur sens premier pour en faire autre chose. C'est une histoire de signature, de possession de la ville, de réinvention de l'architecture urbaine. Une histoire de style.

Les Liens du sang

Voilà, maintenant, parmi les créatures de la pop culture qui me terrifient le plus, à la troisième place, il y a Christopher Walken, à la deuxième, il y a le facehugger d'Alien, et à la première place, il y a la mère de Seiichi dans Les Liens du sang.

Psychonauts 2 - Brigade de répression des Freud

Hey, j'ai revu Psychonauts, tu le connaissais bien, non ? Il a pas mal changé. Tout le monde l'appelle Psychonauts 2 maintenant. On n'était pas vraiment amis à l'époque, c'était plus un pote de pote. Je me souviens que vous traîniez pas mal ensemble, je me suis dit que ça te ferait plaisir d'avoir de ses nouvelles. Il a squatté quelques jours à la maison. C'est vraiment un type bien.

Minit Fun Racer - Une brève histoire du temps

J’ai vu un reportage sur le temps et les animaux qui expliquait – je ne sais pas si c’est vrai – que la perception du temps est différente en fonction de la taille. Plus l’animal est petit, plus le temps passe lentement pour lui. Ça explique par exemple qu'il soit très difficile d’attraper les mouches : pour elles, nos mouvements sont incroyablement lents.

Humankind - Civilization VII

J'ai vu le stream d'ackboo, je sais que Romain de Waubert, le patron d'Amplitude – mais surtout le propriétaire de l'un des chiens les plus mignons du monde –, n'aime pas qu'on compare son jeu à Civilization, au motif qu'il y a plein d'autres 4X historiques qui méritent le coup d’œil. C'est vrai, et c'est pour ça que j'ai décidé de titrer « Civilization VII », histoire de mettre les pieds dans le plat une bonne fois pour toutes.

Weird West - Les misters de l'Ouest

J'aime bien observer, dans la culture populaire, la façon dont les univers deviennent des modes où tout le monde s'engouffre à la queue-leu-leu. Récemment, c'était la mode du cyberpunk, et puis tout s'est un peu effondré avec la sortie du titre-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Juste avant, c'était le post-apocalyptique, et tout s'est effondré avec la sortie de l'autre-titre-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-mais-y'a-76-dedans.

Vos romans visuels de l'été - Sous la plage, le pavé tactile

Si ça ne tenait qu'à moi, il y aurait quatre pages dans chaque numéro de Canard PC pour parler des visual novels sur Switch, mais Kahn Lusth n'a pas voulu : « Nan mais tes trucs japonais pas traduits en français sur console, ça intéresse personne. Ce que les lecteurs veulent, c'est du Warhammer, mon coco. » Qu'à cela ne tienne, j'ai tout regroupé dans un dossier avec les dernières sorties et les trucs qui arrivent pour pouvoir quand même passer l'été les pieds dans le sable avec un bon polar. Et toc.