De ma jeunesse débridée, j'ai gardé un goût pour la cuisine paresseuse. En été, je me nourris de fajitas : quelques ingrédients faciles à trouver, dix ou quinze minutes de préparation et hop, le repas est prêt. Avec, en bonus, la satisfaction de suivre exactement la même recette que Bethesda lors de l'élaboration d'un nouveau jeu Fallout.

Ingrédients (pour 2 personnes) :
– 4 tomates : elles contiennent souvent du loot juteux à l'intérieur, comme les pillards du désert post-apo'.
– 1 poivron rouge : avec ses excroissances bizarres qui rappellent des tumeurs, c'est votre super mutant.
– 1 avocat bien mûr, à l'enveloppe aussi noire que les armures de l'Enclave.
– 150 g de tofu (fumé ou mariné, hein, n'allez pas acheter du nature) : mystérieux et souvent haï à tort, il ressemble à la Confrérie de l'Acier.
– quelques feuilles de coriandre bien vertes, comme les goules irradiées.
– 1 paquet de 8 tortillas de blé, chopé au rayon "cuisine du monde" : 1 galette = 1 ville aléatoire des États-Unis.

Hachez tous les ingrédients sauf les galettes très finement et avec dédain, comme si vous n'aviez aucun respect pour eux. Assaisonnez avec du sel, de grands traits d'huile d'olive et éventuellement du tabasco si vous êtes téméraire. Mélangez bien, posez une poignée de cette mixture dans une galette, pliez-la et voilà : vous avez un repas et en prime un digne successeur à Fallout 76.