406
Autopsie
Contenu Premium
Accessible uniquement aux abonnés

Devotion

Comment une histoire mêlant Winnie l’ourson, censure et review-bombing a fait disparaître un jeu de Steam

Devotion est un jeu d’horreur indépendant taïwanais, où l'on incarne un scénariste sur le déclin qui enquête dans son appartement pour déterminer ce qui est arrivé à sa famille dans les années 1980. Sa femme est une ancienne chanteuse à succès, et sa fille est atteinte d’une maladie mystérieuse qui la contraint à rester à l’intérieur, loin de ses camarades de classe et de ses rêves de renommée internationale. Le souci, c’est que si vous ne possédez pas déjà ce jeu sorti en février 2019, vous ne pourrez peut-être jamais y jouer.

Article réservé aux abonnés S'abonner

Attention : Vous n'avez pas accès à cette partie du site

Article premium réservé aux abonnés

Inscrivez-vous

S'incrire

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez pour qu'ils deviennent gratuit !

Créer un compte

Déjà inscrit ? Se connecter

Abonnez-vous

S'abonner

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses

S'abonner

Déjà inscrit ? Se connecter

Commandez le numéro

Commander

Vous pouvez commander ce numéro de Canard PC en papier sur notre boutique et le recevoir chez vous.

Le Commander

Déjà inscrit ? Se connecter

Nos articles gratuits

Au coin du jeu

« Quelqu’un a prévu des respirateurs pour la presse ? »

Il y a peu, j’ai provoqué séparément le même moment d’incompréhension légèrement incrédule chez deux personnes totalement différentes. Rien de très inhabituel normalement, puisqu’il m’arrive souvent, bien qu’à mon corps défendant, d’énoncer en toute candeur des positions qui provoquent quelque émoi autour, alors que je les croyais parfaitement consensuelles.

Test

The Longing

Le Beckett à l'air

Parfois, venu de nulle part, débarque un machin si génial qu'on se dit qu'après lui le jeu vidéo ne sera plus le même. Un titre qui repousse tellement les limites, qui redéfinit à tel point nos attentes, que tous ceux qui viendront ensuite nous sembleront des moulages en creux, des espaces négatifs où l'on ne verra que ce qui leur manque. Comment se satisfaire des dialogues d'un jeu de rôle ordinaire après Disco Elysium ? Comment apprécier un open world stérile et répétitif de 60 heures après un jeu dont le seul objectif est d'attendre 400 jours ?

Au coin du jeu

Les nouveaux avocats de Quantic Dream

Le 15 janvier 2018, Médiapart et Canard PC entamaient la publication d’une série d’articles portant sur les conditions de travail dans l’industrie du jeu vidéo. Deux ans après, les deux articles qui concernent le studio Quantic Dream font l’objet d’attaques en règle de la part de médias qui semblent plus intéressés par la communication dudit studio que par les faits ou témoignages publiés.

A venir

Legends of Runeterra

Tu nous entends le Blizzard ? Tu nous entends ?

« Je pense donc je suis », disait Descartes. Et des cartes, il y en a beaucoup dans le nouveau projet de Riot Games. En effet, les développeurs de l'un des jeux les plus joués au monde, le moba League of Legends, se lancent à l'assaut des jeux de cartes à collectionner. Legends of Runeterra fera-t-il mieux qu'Artifact ? Le suspense reste ent... ah non, on me fait signe qu'en fait il n'y a aucun doute à avoir de ce côté-là, désolé. Bon, mais est-ce que Legends of Runeterra vous fera abandonner Hearthstone, Magic the Gathering ou Léa : Passion Poker ? Pour le savoir, on est allé y jouer en avant-première dans les locaux de Riot.

Au coin du jeu

« Quelqu’un a prévu des respirateurs pour la presse ? »

Il y a peu, j’ai provoqué séparément le même moment d’incompréhension légèrement incrédule chez deux personnes totalement différentes. Rien de très inhabituel normalement, puisqu’il m’arrive souvent, bien qu’à mon corps défendant, d’énoncer en toute candeur des positions qui provoquent quelque émoi autour, alors que je les croyais parfaitement consensuelles.

Test

The Longing

Le Beckett à l'air

Parfois, venu de nulle part, débarque un machin si génial qu'on se dit qu'après lui le jeu vidéo ne sera plus le même. Un titre qui repousse tellement les limites, qui redéfinit à tel point nos attentes, que tous ceux qui viendront ensuite nous sembleront des moulages en creux, des espaces négatifs où l'on ne verra que ce qui leur manque. Comment se satisfaire des dialogues d'un jeu de rôle ordinaire après Disco Elysium ? Comment apprécier un open world stérile et répétitif de 60 heures après un jeu dont le seul objectif est d'attendre 400 jours ?

Au coin du jeu

Les nouveaux avocats de Quantic Dream

Le 15 janvier 2018, Médiapart et Canard PC entamaient la publication d’une série d’articles portant sur les conditions de travail dans l’industrie du jeu vidéo. Deux ans après, les deux articles qui concernent le studio Quantic Dream font l’objet d’attaques en règle de la part de médias qui semblent plus intéressés par la communication dudit studio que par les faits ou témoignages publiés.

A venir

Legends of Runeterra

Tu nous entends le Blizzard ? Tu nous entends ?

« Je pense donc je suis », disait Descartes. Et des cartes, il y en a beaucoup dans le nouveau projet de Riot Games. En effet, les développeurs de l'un des jeux les plus joués au monde, le moba League of Legends, se lancent à l'assaut des jeux de cartes à collectionner. Legends of Runeterra fera-t-il mieux qu'Artifact ? Le suspense reste ent... ah non, on me fait signe qu'en fait il n'y a aucun doute à avoir de ce côté-là, désolé. Bon, mais est-ce que Legends of Runeterra vous fera abandonner Hearthstone, Magic the Gathering ou Léa : Passion Poker ? Pour le savoir, on est allé y jouer en avant-première dans les locaux de Riot.

Articles gratuits les plus récents

Gratuit cette semaine !

Gratuit cette semaine !