J'avais l'impression de savoir à quoi m'attendre, en lançant la démo jouable de Neon Abyss. De la plateforme, des ennemis qui saturent l'écran de leurs attaques... Bref, une sorte de Metroidvania avec un joli pixel art, un univers coloré et une bande-son qui ne lésine pas sur le « boom boom ». Et même après avoir eu tout ça, je ne suis toujours pas satisfait. En réalité, Neon Abyss ressemble surtout à un jeu naïf, trop occupé à cocher toutes les cases du genre pour s'attarder sur la qualité desdites fonctionnalités. Car si je me fie à ce je viens de voir, les contrôles sont trop lourds, les armes manquent cruellement de punch et le jeu ne semble pas promettre un véritable challenge, puisque j'ai fini la démo – qui nous fait tout de même affronter trois boss – sans mourir une seule fois. Bien sûr, le titre de Veewo paraît honnête, avec tous ses upgrades distribués au hasard qui définissent petit à petit notre style de jeu et son arsenal varié. Mais toute cette bonne volonté ne parvient pas à dissimuler cette candeur et cette légèreté dans lesquelles le jeu semble baigner jusqu'au cou, au point de devenir finalement assez générique. J'aimerais vous dire qu'il reste encore du temps pour que les développeurs corrigent le tir mais, avec une sortie située au 14 juillet, rien n'est moins sûr.