Sur le campus de Volcano High, Fang partage son temps entre son groupe de rock, ses amis queers et des soirées alcoolisées au coin du feu. Mais un jour « une terrible nouvelle » précipite cette vie insouciante vers le chaos, et comme tout le monde à Volcano High est un dinosaure et qu’il y a un météore sur le logo du jeu, j’imagine que la « terrible nouvelle » n’est pas une pénurie de dentifrice. Apparemment, tout l’enjeu de Goodbye Volcano High sera de gérer le personnage de Fang dans ces circonstances difficiles, de l’aider à trancher entre sa confortable carapace de sarcasmes et son envie de s’ouvrir aux autres. Le studio KO_OP nous promet des choix difficiles, des décors peints à la main, des romances d’ados et des minijeux musicaux (il y a déjà un chouette morceau interactif sur le site officiel du jeu). À cette liste, je rajouterais « des larmes » car mon compteur d’empathie a explosé rien qu’avec la bande-annonce mélancolique du jeu, pleine de musique envoûtante et de drames de lycéens. Un Life is Strange sans pouvoirs et avec des dinosaures ? Je signe des deux mains, même si Goodbye Volcano High a déjà un défaut énorme, ignoble, insupportable : il ne sortira que l’année prochaine.