ackboo

437 articles
Pour l'instant, quatre quartiers sont « jouables ». Une quinzaine d'autres arriveront d'ici l'été.
The Architect : Paris - Prix de la mise en Seine

Non, Paris n'est pas la plus belle ville du monde. C'est une verrue minérale, étouffante et prétentieuse, encerclée par une autoroute dégueulasse, où le peuple, entassé dans des cages à lapin, paye des loyers exorbitants pour avoir le privilège d'habiter des rues qui sentent la pisse et le diesel. N'importe quel urbaniste raisonnable dynamiterait tout ça et recommencerait à partir de zéro. Ça tombe bien, c'est exactement ce qu'il est possible de faire dans The Architect : Paris.

Distant Kingdoms - Si loin, et pourtant si familier

Ma passion pour les jeux de construction de village ne connaît aucune limite, alors je ne vais pas me plaindre d'en voir arriver des douzaines chaque trimestre. Mais après m'être tapé une ribambelle de city-builders champêtres dans le sillage de Banished, je commence à demander un peu d'originalité. Et ça ne semble pas être la grande ambition de Distant Kindgoms.

City of Gangsters - Alcool à volonté

Aura-t-on un jour un bon jeu de gestion de mafieux ? Toutes les tentatives se sont terminées en crash vidéoludique : Omerta en 2013, The Commission en 2018 et Empire of Sins l'année dernière croupissent aux oubliettes du jeu vidéo. En 2021, ce sera au petit studio SomaSim de tenter sa chance avec City of Gangsters. Ils sont basés à Chicago, la téci d'Al Capone, ce qui pourrait leur donner un certain avantage.

Les combats contre les boss sont étonnamment difficiles. N'y allez pas en mode « YOLO on rushe ». Soyez frais et dispo, bien nourri, bien équipé, et prêt à passer dix ou vingt minutes à vous demander comment détruire ces saloperies.
Valheim - Tiens, voilà du Odin

Mes collègues se sont bien foutus de moi quand j'ai annoncé que Valheim serait un bon jeu. Je cite ces sinistres gougnafiers : « Ah non, mais il fait pitié ton machin avec des Vikings taillés à la serpe là. Ça va encore être un jeu de survie de merde. » Le pire, c'est que je les comprends. Valheim, sur le papier comme sur les photos d'écran, n'a pas grand-chose pour lui. Et pourtant.

True Launch Bar

J'ai déjà parlé de cet utilitaire il y a plusieurs années, mais j'en remets une couche car de nombreuses personnes (Emmanuel Macron, Barack Obama, Lady Gaga...) m'ont demandé « mais comment affiches-tu ces menus sur la barre des tâches Windows, c'est trop pratique, je veux la même chose ».

NVIDIA Broadcast

Après des débuts un peu compliqués en 2020 (ça plantait salement), NVIDIA Broadcast est désormais un outil que j'utilise systématiquement pour le streaming.

Détail marrant : sur certains virages, la foule (des petits rectangles colorés) se presse autour de la route et joue les toreros face aux bolides qui arrivent à fond de six. Les gens faisaient vraiment ça dans les années 1980, ils perdaient un doigt, une jambe, une tête, on savait délirer à l'époque (pas comme la génération actuelle qui aurait besoin d'une bonne guerre pour s'endurcir, mais bon ça n'est pas le sujet).
Art of Rally - J'ai passé la première, je vais rouler comme un fou

Art of Rally est le fruit du labeur d'un seul homme, un Canadien qui s'appelle Dune Casu. Alors oui, bien sûr, je vais faire le jeu de mots. Oh, croyez bien que j'ai honte. Que je suis conscient de faire du mal à la noble profession du journalisme. Allez, on serre les dents et on se lance :  vOiLa uN DeVelOPeUr qUi PoRTE maL sOn NOm CaR sOn JEu eST tOUt sAuF cAsU.

La voie ferrée en plein milieu de la rue principale, pourquoi pas, tout est toujours plus grand en Amérique.
Build and Discover : America - L'Amérique, je veux l'avoir et je l'aurai (peut-être)

Lorsque j'ai commencé à suivre le développement de ce jeu polonais, je me suis dit « chouette, un city-builder au Far West, ça peut être sympa ». Puis j'ai vu la liste des features enfler, grossir, s'allonger, jusqu'à ce que Build and Discover : America se transforme en un simulateur total de l'histoire des États-Unis. C'est enthousiasmant, mais c'est aussi risqué.

Oui, d'accord, ça n'est pas le design d'usine le plus clean de la galaxie. On verra ce que vous ferez, vous, quand vous débuterez sur le jeu, OK !?
Dyson Sphere Program - La Chine fait tapis

Quel dommage que Dyson Sphere Program n'ait pas été développé par des Brésiliens. J'aurais pu titrer cet article « Factorio de Janeiro », ce qui m'aurait sûrement valu un premier prix au Festival du Titre de Rosny-Sous-Bois. Bon, là ça ne marcherait pas, car ce sont des Chinois qui ont fait le jeu. Donc je suis parti sur « La Chine fait tapis ». On est d'accord, c'est moins punchy.

FancyZones

Quelle erreur de ma part ! Je suis complètement passé à côté de FancyZones. Ce petit utilitaire fait partie de la dernière version des PowerToys de Microsoft, sortie il y a un an et demi.