À venir jeu vidéo

Wreckreation - Un tremplin d'émotions

Nan mais vous savez, quand on est journaliste de jeu vidéo, on est vite blasé. À force de tester des dizaines de jeux, on a forcément tout vu. Prenez Wreckreation par exemple. C'est bien mignon de vouloir refaire Burnout Paradise, mais on y a déjà jo... Attendez, c'est un tremplin qui vient d’apparaître là ?

Infection Free Zone - L'apocalypse, c'est toujours plus sympa chez soi

Montargis. Le Futur. J'ai rejoint quelques survivants cachés dans les ruines de la mairie. Des hordes de zombies patrouillent rue Chatouillat. Mais nous sommes affamés. Pour trouver de la nourriture, Patrick propose d'aller fouiller le supermarché « Halle 2000 », rue Van Linden.

City Bus Manager - Je monte, je valide

Les vétérans de la simulation aérienne connaissent bien Aerosoft qui, depuis les années 1990, fait son beurre en vendant des avions et des aéroports pour Flight Simulator et X-Plane. Cette échoppe située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (première fois de ma vie que j'écris le nom de cette région allemande) entretient aussi une petite activité d'éditeur de jeux vidéo plus classiques.

Les Mondes d'Aria - Rôles et jeunesse

Je déteste les jeux qui font du fan service, surtout lorsque celui-ci repose sur une youtuberie ou twitcherie en vogue. Alors quand un développeur des Mondes d'Aria me propose de passer à la rédac pour me montrer sa production basée sur Game of Rôles, je lui dis oui et je planque ma tronçonneuse dans un coin de la pièce, prête à démarrer.

Big Ambitions - L'entrepreneur, ce héros moderne

Moi, vous savez, j'en ai bavé pour arriver là où j'en suis. Quand j'ai débarqué à Montargis, j'avais trois euros cinquante en poche. J'ai bossé comme un chien 28 heures par jour pour arriver au sommet.

Victoria 3 - Réouverture prochaine de la reine

Voilà, c'est officiel, Victoria 3 sortira le 25 octobre. Après douze ans d'attente, Paradox va enfin nous offrir une version modernisée de son grand bac à sable économique version XIXᵉ siècle. J'ai eu accès à une version bêta du jeu pendant quelques jours, j'ai deux ou trois choses à vous dire avant sa sortie.

The Fabulous Fear Machine - Le sale air de la peur

Vous ai-je déjà parlé de E.C. Comics ? Je ne sais plus. Peut-être. C’est flou. Bref. Ce que j’aime, dans les récits pulp, dans les bandes dessinées des années 1950 ou dans La Quatrième dimension, c’est l’aspect moral des histoires. Les récits sont là pour faire peur, pour surprendre, pour faire rire mais, avant tout, ils sont là pour nous apprendre que le mal, l’avidité ou l’injustice sont toujours punis.

A Plague Tale : Requiem - Nous revoilà dans de beaux rats

Qu'est-ce que vous voulez que je vous raconte ? Que j'ai envie de jouer à Requiem ? Vous le savez déjà. Qu'il y a des rats dans A Plague Tale ? Ça aussi, vous le savez déjà. Non en fait je vais juste vous raconter à quel point j'ai envie, à l'heure d'écrire ce texte, de me casser en vacances.

Pentiment - Enluminé et illuminé

« Le mot pentiment, de l'italien "pentirsi" (se repentir), désigne ces images qui apparaissent lorsque la couche supérieure d'un tableau commence à s'effacer, révélant une œuvre ou une version plus ancienne. » Ainsi débute la présentation de Pentiment par Josh Sawyer, design director et diplômé en histoire, qui correspond exactement à ce que j'aurais imaginé si on m'avait demandé à quoi ressemble la personne qui a pondu ce jeu.

Park Beyond - Car nous n'oublierons jamais Mirapolis

On parle beaucoup de l'inflation des prix, car la classe dirigeante adore nous expliquer pourquoi il faudra bientôt payer notre baguette quinze euros. Mais un autre problème macro-économique majeur est passé sous silence par les médias mainstream : l'inflation du nombre de jeux de gestion de parc d'attractions.

Vous pouvez lire aussi

Wreckreation - Un tremplin d'émotions

Nan mais vous savez, quand on est journaliste de jeu vidéo, on est vite blasé. À force de tester des dizaines de jeux, on a forcément tout vu. Prenez Wreckreation par exemple. C'est bien mignon de vouloir refaire Burnout Paradise, mais on y a déjà jo... Attendez, c'est un tremplin qui vient d’apparaître là ?

Infection Free Zone - L'apocalypse, c'est toujours plus sympa chez soi

Montargis. Le Futur. J'ai rejoint quelques survivants cachés dans les ruines de la mairie. Des hordes de zombies patrouillent rue Chatouillat. Mais nous sommes affamés. Pour trouver de la nourriture, Patrick propose d'aller fouiller le supermarché « Halle 2000 », rue Van Linden.

City Bus Manager - Je monte, je valide

Les vétérans de la simulation aérienne connaissent bien Aerosoft qui, depuis les années 1990, fait son beurre en vendant des avions et des aéroports pour Flight Simulator et X-Plane. Cette échoppe située en Rhénanie-du-Nord-Westphalie (première fois de ma vie que j'écris le nom de cette région allemande) entretient aussi une petite activité d'éditeur de jeux vidéo plus classiques.

Les Mondes d'Aria - Rôles et jeunesse

Je déteste les jeux qui font du fan service, surtout lorsque celui-ci repose sur une youtuberie ou twitcherie en vogue. Alors quand un développeur des Mondes d'Aria me propose de passer à la rédac pour me montrer sa production basée sur Game of Rôles, je lui dis oui et je planque ma tronçonneuse dans un coin de la pièce, prête à démarrer.

Big Ambitions - L'entrepreneur, ce héros moderne

Moi, vous savez, j'en ai bavé pour arriver là où j'en suis. Quand j'ai débarqué à Montargis, j'avais trois euros cinquante en poche. J'ai bossé comme un chien 28 heures par jour pour arriver au sommet.