À venir jeu vidéo

Elden Ring - Shadow Souls of the Wild Colossus

Tu nous bassines avec ton jeu. C'est juste Dark Souls en monde ouvert. On connaît.

Storyteller - L'heure des contes

C'est l'histoire d'un homme qui est amoureux d'une reine, et dont le cœur se brise en mille morceaux quand elle décide d'épouser un meilleur parti. Ou plutôt non, c'est l'histoire d'un homme qui épouse une reine, et dont le cœur se brise en mille morceaux quand elle meurt de manière inexpliquée. Ou peut-être que c'est l'histoire du fantôme d'une reine, dont le cœur se brise en mille morceaux parce que son amoureux l'a remplacée en deux secondes ?

Distant Worlds 2 - Le retour du 4X spécial

On ne peut pas dire que les dix dernières années furent une période de famine pour les fans de 4X spatiaux. Nous avons eu droit à Sins of a Solar Empire, Endless Space, Stellaris, Endless Space 2, pour ne citer que les meilleurs représentants du genre. Mais aucun de ces jeux n'a vraiment réussi à nous faire oublier Distant Worlds.

Arcadian Atlas - C'est comme Fallout Tactics

Si j'en crois la description de la page Steam, Arcadian Atlas est un jeu de rôle tactique en 2D isométrique. Tu entends ça Izual ?!? Un jeu de rôle tactique en 2D isométrique ! Comme Fallout Tactics, comme Divinity : Original Sin (presque), comme tous tes jeux préférés. De quoi ? Les screenshots ? Mais non, c'est du placeholder, regarde pas. C'est comme Fallout, tu vas voir. C'est pareil.

Oxenfree 2 : Lost Signals - On prend les mêmes et on recommence

Il y avait quelque chose d'assez magique dans Oxenfree, sorti en 2016, qui constituait le tout premier jeu développé par Night School Studio. C'était peut-être son scénario, qui mettait en scène un groupe d'adolescents en passe de quitter le lycée, et qui découvraient par hasard une faille spectrale sur une île marquée par un passé militaire.

Cult of the Lamb - Le Seigneur des agneaux

Imaginez que les petits animaux satanistes de l'épisode de Noël de South Park (ceux qui avaient une certaine inclinaison pour les « orgies dans le sang ») aient leur propre jeu vidéo, et vous aurez une mince idée de ce que va être Cult of the Lamb, dont la sortie est prévue pour 2022. Ce qu'on sait pour le moment, c'est que ça racontera l'histoire d'un adorable petit agneau qui a échappé de peu à un abattage et qui cherche désormais à établir son propre culte. Le jeu se déroule dans un monde généré de manière aléatoire qui se divise en cinq régions, et c'est une sorte de mélange entre le roguelike et le jeu de gestion : il faut combattre des vagues d'ennemis impies, mais aussi assembler des ressources pour construire de vastes structures à votre gloire. Pour être honnête, je n'ai pas encore tout compris et je me méfie de la catégorie très spécifique des jeux à bovidés décalés depuis Goat Simulator, mais les animations sont très jolies, les combats ont l'air rigolo, et le concept est suffisamment étrange et original pour apaiser les doutes qui sommeillent en moi.

DokeV - Dokebi, attrapez-les tous

Même si vous vous sentiez d'humeur cynique et que vous pensiez avoir la K-pop en horreur, il était difficile de ne pas sentir son petit cœur fondre devant les images de DokeV dévoilées pendant la Gamescom. La première vidéo de gameplay donne l'impression que le studio sud-coréen Pearl Abyss a demandé à un groupe de cent enfants en overdose de sucre de leur montrer ce qu'ils rêveraient de voir dans un jeu vidéo, et on y trouve notamment un alpaga, des créatures mignonnes (plus précisément des dokebis, qui donnent leur nom au jeu et qui sont des esprits farceurs issus de la mythologie coréenne), une longboard, un marteau géant, des cerisiers en fleurs, des enfants au visage poupin et aux tenues bariolées, des rollers qui font des étincelles, des combats contre des robots – et surtout, des environnements à tomber par terre et l'impression de vivre dans un été permanent. Ce jeu d'action-aventure en monde ouvert, où il faudra attraper des petites créatures (exactement comme dans Pokémon, dont les développeurs sont peut-être déjà en train de prendre des notes), est prévu aux alentours de 2023, et j'ai déjà l'impression d'avoir 10 ans à nouveau.

Abriss - Au pays des merveilles

Une cathédrale de verre qui s’effondre dans une explosion de flammes. Un gratte-ciel immaculé qu’un laser coupe en deux et qui glisse lentement vers un gouffre béant. Un immense monument cubique qui se brise en un million de braises.

Sifu - Triple Dragon

J'aurais voulu vous dire que j'ai vu tourner Sifu et que c'est comme sur les trailers : ça bouge bien, les animations sont impeccables, il y a une grosse vibe Double Dragon en trois dimensions et une direction artistique au poil. J'aurais voulu vous dire ça.

Ixion - Viser la lune, ça lui fait pas peur

Vous vous souvenez quand Disco Elysium a montré qu’incarner un loser ça donnait des histoires passionnantes ? On cassait une vitre et ça menait à des dialogues rigolos. Eh bien dans Ixion, c’est presque pareil, sauf qu’on casse la lune. La lune. Et après, au lieu de dialogues rigolos, il y a une lutte pour la survie de l’humanité. On a passé un cap, là.