À venir jeu vidéo

Abriss - Au pays des merveilles

Une cathédrale de verre qui s’effondre dans une explosion de flammes. Un gratte-ciel immaculé qu’un laser coupe en deux et qui glisse lentement vers un gouffre béant. Un immense monument cubique qui se brise en un million de braises.

Sifu - Triple Dragon

J'aurais voulu vous dire que j'ai vu tourner Sifu et que c'est comme sur les trailers : ça bouge bien, les animations sont impeccables, il y a une grosse vibe Double Dragon en trois dimensions et une direction artistique au poil. J'aurais voulu vous dire ça.

Ixion - Viser la lune, ça lui fait pas peur

Vous vous souvenez quand Disco Elysium a montré qu’incarner un loser ça donnait des histoires passionnantes ? On cassait une vitre et ça menait à des dialogues rigolos. Eh bien dans Ixion, c’est presque pareil, sauf qu’on casse la lune. La lune. Et après, au lieu de dialogues rigolos, il y a une lutte pour la survie de l’humanité. On a passé un cap, là.

Stardeus - J'y crois comme un enfant, comme on peut croire au ciel

Bon, là j'avoue, je prends un petit risque. Je vais vous parler d'un jeu indé lituanien sur Kickstarter. Mais attendez ! Le Kickstarter est déjà financé. C'est Rimworld dans l'espace. Et surtout, il y a déjà une petite démo disponible, qui permet de voir que l'unique développeur de l'équipe semble capable de bosser sérieusement. Allez, oublions les mauvais souvenirs et faisons preuve d'un peu d'optimisme.

Wartales - Il en faut peu pour être un gueux

Imaginez un peu : il y a eu une épidémie suivie d'une immense guerre et en plus, il pleut tout le temps. Non, je ne suis pas en train de vous décrire la France de 2029 mais l'univers de Wartales, un jeu aussi riant que les restes d'un hérisson sur l'autoroute.

Park Beyond - Restez impossible

Après Tropico 6, le studio Limbic Entertainment s’attaque à un jeu de gestion de parc d’attractions. Pas très surprenant, quand on y pense, car les points communs entre ces deux domaines sont évidents : qu’est-ce qu’une dictature, sinon un parc d’attractions pour une seule personne ? Et qu’est-ce qu’un parc d’attractions, sinon une di… Ouais, en fait, peut-être pas. Non, oubliez du coup, on enchaîne.

La Realms Deep 2021 - En direct de la salle de shoot

N'importe quel infirmier spécialisé dans le dépistage des MST, n'importe quel flic en charge de la cellule de dégrisement d'un commissariat vous le dira : l'été est rarement la saison des bonnes décisions. Ainsi, fraîchement revenu d'une semaine de randonnée, j'ai allumé mon PC pour me poser devant la Realms Deep 2021, conférence à la gloire des FPS à l'ancienne organisée par 3D Realms.

Clid the Snail - Et ça fera un escargot tout chaud

À la fin de la présentation de Clid the Snail, tous les journalistes ne semblaient avoir qu’une question à poser aux développeurs : qu’est-ce qui avait bien pu leur donner l’idée de choisir un escargot armé jusqu’aux dents en guise de héros principal ? « Parce qu’on aimait l’idée d’un escargot qui transporte sa maison sur le dos, mais qui n’est chez lui nulle part, a déclaré l’un d’entre eux. Et puis, les escargots sont cool. »

Weird West - Les misters de l'Ouest

J'aime bien observer, dans la culture populaire, la façon dont les univers deviennent des modes où tout le monde s'engouffre à la queue-leu-leu. Récemment, c'était la mode du cyberpunk, et puis tout s'est un peu effondré avec la sortie du titre-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. Juste avant, c'était le post-apocalyptique, et tout s'est effondré avec la sortie de l'autre-titre-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom-mais-y'a-76-dedans.

Endling - L'odyssée de l'espèce

C'est souvent un défi pour les développeurs de jeux de survie : il faut toujours s'assurer que les personnages soient suffisamment sympathiques aux yeux des joueurs pour que ces derniers éprouvent une quelconque envie de les maintenir en vie. Avec Endling, il m'a suffi d'environ trois secondes de bande-annonce pour vouloir sauver l'intégralité des personnages du jeu envers et contre tout.  On y incarne la dernière renarde sur Terre, qui doit protéger ses trois bébés et préserver son espèce de l'extinction. C'est vrai, c'est un peu de la triche d'avoir recours à des animaux mignons pour éviter que les joueurs se laissent aller à leurs pires travers en laissant leurs personnages crever de faim à la première occasion venue. Mais en dehors de ça, le jeu semble plutôt prometteur : il faudra constamment esquiver les humains, chercher le peu de nourriture qu'il reste dans un monde dévasté, pister ses renardeaux grâce à son odorat, leur trouver un abri pour la nuit, ou encore s'adapter à mesure qu'ils grandissent.