Alors que les températures se font discrètes et qu’une partie d’entre vous profite d’un repos mérité, votre récap’ hebdomadaire se fait léger, les news hardware semblant prendre, elles aussi, un repos temporaire. Malgré tout, il reste quelques informations à se mettre sous la dent entre deux sessions de farniente estival.

Intel dévoile son jeu.

Pat Gelsinger, Président d’Intel, donne rendez-vous (🇬🇧) aux amateurs de process de construction hardware le 26 juillet 2PM PDT (23h heure de Paris). Durant ce webcast aux allures de conférence critique seront notamment dévoilés la feuille de route du fondeur, mais aussi les nouveaux process de construction, de packaging et de services ouverts aux autres. Conservant jusqu’ici un isolement technologique ne bénéficiant qu’à lui-même et quelques partenaires, le fondeur, sous l’égide de son Président présentera un peu plus de la vision IDM 2.0 censée ouvrir l’entreprise et rattraper les retards causés par la précédente direction. L'on peut aussi espérer des informations plus précises sur Alder Lake-S et les futurs processeurs 10 nm SuperFin.

Des fuites d'Alder Lake-S.

Alors que la 11e génération Intel ne fait que confirmer la nécessité d’un changement de technologie pour la gravure pour continuer à concurrencer AMD en haut de gamme, la 12e génération, dénommée Alder Lake-S, commence gentiment à montrer le bout de son nez. Nos confères de VideoCardz (🇬🇧) et de Tom’s Hardware (🇫🇷) vous font un tour complet des derniers leaks et rumeurs d’un des nouveaux processeurs, possédant 16 coeurs (8 coeurs rapides, Core, et 8 coeurs basse consommation, Atom) et pouvant atteindre 5.3 GHz. Le nouveau LGA 1700, demandant un changement de carte mère sera équipé DDR5 et PCIe 5.0, le duo étant attendu pour le dernier trimestre de cette année si tout va bien.

Chuchoter Torché.

Roccat, connu pour ses accessoires gaming, lance (🇫🇷) un nouveau microphone USB dirigé vers les joueurs et les créateurs de contenus. Baptisé "Torch", le périphérique se compose d’un micro USB comportant deux capsules à condensateurs et d’un socle faisant office d’interface audio USB. Du côté de son équipement, il dispose de deux potards et d’un fader. Le premier sert aux changement de modes et permet de commuter entre une utilisation en spectre cardioïde, en stéréo et un mode spécial à la captation resserrée baptisé "whisper" qui saura trouver son public chez les fans d’ASMR. Le second potard s’occupe du volume (et du retour ?) et peut être pressé pour couper le micro quand le fader gérera le gain général. Un sortie casque est prévue à l’arrière et le micro est détachable afin de le fixer sur un bras ou un socle plus élevé. Pour 99 €, il pourrait être un intéressant concurrent à l’indétrônable Blue Yeti, mais il faudra attendre sa sortie le 15 août avant de lui jeter quelque fleur que ce soit…

Bureau avec vue.

Alors que les écrans s’agrandissent, diminuant l’intérêt utilitaire de deux écrans, Philips présente (🇫🇷) un nouvel écran de 49 pouces polyvalent avec tout de même un léger appel vers les créatifs. Le 498P9Z de son petit nom est composé d’une dalle VA incurvée 1800 R Super Wide à la définition de 5 120 x 1 440 pixels pour une résolution de 109 ppp. Capable d’atteindre une fréquence de 165 Hz, ce modèle est aussi compatible Adaptative Sync et se pare d’un DisplayPort 1.4, de trois ports HDMI 2.0 (mais pas 2.1) et de deux USB 3.2 montants à relier au PC pour bénéficier de quatre USB 3.2 en hub descendant. Si le prix n’est pas encore officiellement révélé en France, le prix en Albion est annoncé à 899 £ soit un peu plus de 1 000 € selon le cours actuel.