Le but d’un jeu de plateau, outre prendre du bon temps entre potes ou tuer le temps quand la télé est en panne, zut c’est con y avait Hanouna ce soir, peut varier, mais de grandes tendances se dégagent. Soit il faut gagner tous ensemble (ça, c’est pour les pieds-tendres qui ne jurent que par le coopératif), soit il faut écraser tous les autres (à coups de calculs fourbes ou grâce à des actes de traîtrise dégoûtants), soit faire gagner son équipe. Mais, dans ce dernier cas, comment procéder quand on ne sait pas qui fait partie de ses équipiers et qu’on ne sait pas sur qui taper ? Eh bien, on fait preuve d’esprit d’analyse et de psychologie, et on se prépare à infliger – et subir – des rafales de tirs alliés.