Écrire sur Code 7, plus encore que sur d'autres jeux narratifs, équivaut à marcher sur des œufs en pantoufles : on a beau essayer de ne rien divulgâcher, l'histoire prend tant de virages (et ce dès les premières minutes) qu'un accident finit toujours par arriver. Afin que tout le monde sache de quoi on parle (entre esprits supérieurs, nous savons vous et moi qu'il n'y a pas forcément besoin de s'abaisser à ce genre de petits blablas, mais bon, si je commence à faire des tests de jeux sans parler du jeu, on va finir par m'appeler au bureau de la direction pour me demander quel côté du crâne je me suis fracassé et si je ne veux pas prendre quelques jours de repos dans l'hôpital le plus proche), voici dans les très grandes lignes ce qui motive votre progression : une intelligence artificielle maléfique a décidé d'éradiquer les humains en envoyant sur Terre (et depuis l'espace) le virus Code 7, qui réveillera les robots indigènes. Vous, brave spécialiste en informatique coincé bien loin de la Terre, tentez d'empêcher la catastrophe en guidant des alliés et en piratant des machines. Parviendrez-vous à empêcher la propagation du virus ? À sauver la Terre ou même vos amis sur Mars ? À moins que la folie des hommes ne détruise tout ? Mystère et boule de gomme, puisqu'en réalité seuls les deux premiers épisodes sur cinq de Code 7 sont pour le moment parus.