Connaissez-vous le moyen le plus rapide pour recevoir des menaces de mort par Internet ? C'est simple : allez sur un forum d'aquariophiles et demandez si un pot de Nutella rempli d'eau du robinet peut servir d'aquarium pour trois poissons rouges. Succès garanti. On vous traitera de tortionnaire d'animaux ou de Pol-Pot d'eau douce. Chez les aquariophiles, on ne plaisante pas avec le bien-être des poissons. Et c'est tant mieux. J'espère donc que le développeur de Megaquarium s'est sérieusement renseigné sur les bonnes pratiques du milieu. De ce que j'ai vu du jeu, au travers des dizaines d'heures de vidéos explicatives que le développeur publie depuis plusieurs mois, il a l'air d'avoir bien fait ses devoirs. Dans une grande pièce, le joueur pose des bacs de différentes tailles, puis doit leur adjoindre tout l'attirail réglementaire (décorations, pompes diverses, filtres, plantes, rochers, etc.) pour le bonheur des locataires. Sont simulés la pollution générée par leur caca (très important), les niveaux de CO2, la croissance des poissons, leur alimentation, leur préférence pour la vie en banc ou en solitaire... Tout cela a l'air bien sérieux.