Les ordinateurs sont des engins merveilleux, mais ils ont un problème avec le hasard. Ils sont incapables d'en produire. Le vrai hasard, purement logiciel, n'existe pas. La raison est toute naturelle : les ordinateurs (littéralement, des machines qui « ordonnent », c'est-à-dire qui rangent dans un ordre donné) sont précisément conçus pour ne rien faire au hasard. Ils sont impitoyablement déterministes. Quand vous demandez à un PC d'exécuter une opération, le résultat qu'il fournira sera toujours le même si les données de départ sont identiques. Quand les premiers ordinateurs modernes sont apparus, au milieu du XXe siècle, les pionniers de la programmation se sont évidemment penchés sur ce problème d'une importance capitale. Notamment parce que la cryptographie a besoin, pour fonctionner, de nombres imprévisibles dont aucun cerveau humain ne pourra déceler le mécanisme de création – bref, de nombres générés au hasard.