Nous n’avons pas encore grand-chose à vous dire sur le jeu. Les développeurs, deux inconnus bossant en Angleterre, font dans la description sybilline : un open world, du désert, un « voyage personnel » imprégné de solitude, des monuments en ruine, des vestiges cosmiques et une héroïne, Sable, qui « découvrira sa place dans le monde ». Débrouillez-vous avec ça. Mais en analysant chaque image de la bande-annonce au microscope à neutrons, on devine facilement que Sable fera dans l’onirique, le mystérieux, l’esthétique, le classieux, bref qu’il devrait beaucoup ressembler au mythique Journey. On voit par exemple le perso surfer sur les dunes, exactement comme dans le jeu de Sony. Mais il pourra aussi enfourcher son hoverbike (qui laisse une superbe traînée lumineuse derrière lui) pour explorer des décors arides et stylisés. Vachement bien stylisés, même.