Évoquons d'abord ce qui ne change pas. Steel Division 2, ce sont toujours des batailles tactiques sur de splendides cartes 3D. Les distances de tir ont été un peu allongées (pour plus de réalisme), la caméra permet de se mettre plus facilement au niveau du sol (pour une meilleure appréhension du relief), mais les fondamentaux restent identiques. Le paysage change un peu, puisque c’est cette fois le front Est version 1944 qui sert de trame à la campagne, plus exactement l’opération Bagration (en gros, la branlée que se sont prise les Allemands en tentant de rentrer chez eux après l’échec de Stalingrad).