Certains de ceux qui ont joué à Conan Exiles vous parleront de la richesse de son univers, inspiré des œuvres de Robert E. Howard. D'autres, plus créatifs, évoqueront les constructions pharaoniques qu'ils ont réalisées avec leur bande de potes – ou seuls pour les plus atteints. Enfin, les plus turbulents vous raconteront comment ils ont réduit en cendres les créations des autres à grands coups de catapulte. Car après tout, quoi de mieux qu'écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes sur Discord ou Mumble, qui hurlent « Mais viens te coucher bordel ! » à 4 h du mat'. Un grand jeu, que nous allons honorer en deux pages pleines de sang, de sueur et de stupre.