Dès l'ouverture de la boîte, L'Île au trésor respire la qualité. Le carton est épais, les rangements sont bien présents et on sent que le jeu est fait pour durer dans le temps. L'idylle, toutefois, s'écrase sur les roches de notre incompréhension, lorsqu'on ouvre le livre des règles, rédigé en dépit du bon sens. Et n'allez pas croire que j’exagère : je me suis carrément retrouvé à prendre des notes au fil de ma lecture, afin de réorganiser les informations de façon plus compréhensible. Une béquille qui s'est d'ailleurs avérée insuffisante puisque certains points de règles sont évoqués en quelques mots ou encore, ventilés dans plusieurs paragraphes. Un problème dont l'éditeur semble néanmoins conscient, car la version PDF du livre, mise à disposition sur le site officiel, est bien plus claire que celle fournie dans la boîte. Et une fois passé ce premier souci, on découvre un jeu aux règles finalement très simples, dont le sel ne repose pas sur la complexité de son gameplay mais sur sa capacité à poser une ambiance.