Streamer Risk of Rain 2 restera à jamais l'une de mes pires erreurs. Voilà plusieurs semaines que mes fabuleux collègues et moi-même diffusions des vidéos de nos augustes faces en train de vagabonder sur tout plein de jeux, alors j'avais pris la confiance. Je voulais streamer ma découverte de Risk of Rain 2 en direct, histoire de partager avec les spectateurs ma rencontre avec ce roguelike que tout le monde disait fameux. J'avais oublié que, comme bon nombre de roguelikes, Risk of Rain 2 proposait un début de partie assez plan-plan : un seul personnage disponible, peu d'objets chouettes débloqués et une difficulté qui se corse vite et oblige à recommencer plusieurs fois de suite. Tous les ingrédients réunis pour que je finisse le stream lessivé et consterné. J'ai regardé la caméra, lâché un éloquent « Risk of Rain 2… bon… hein. » et me suis préparé à passer quelques heures affreuses à tester le jeu.