Le phénomène Cyberpunk 2077 commence au cours de l’E3 2018, lorsque les premières images du jeu ont été dévoilées. On y découvrait la magnifique ville de Night City – élue « pire ville des États-Unis » en 2077 selon V, le personnage principal – où se côtoient des palmiers majestueux, des voitures volantes, des hologrammes de strip-teaseuses et des néons à perte de vue. Les créateurs de The Witcher 3 ont promis un jeu d’action-aventure inspiré des romans de William Gibson, de Blade Runner et des éléments du jeu de rôle de Mike Pondsmith. Il se déroule dans un monde ouvert futuriste, où les choix du joueur importent vraiment sur l’histoire. Puis lors de l’E3 suivant, une autre belle promesse est venue s'ajouter à cette liste : la présence de Keanu Reeves, qui incarne Johnny Silverhand, une ex-rock-star. Ce choix de casting a fait l’unanimité, et tout le monde s’est mis à attendre Cyberpunk 2077, sa direction artistique léchée et le reste de ses personnages à implants cybernétiques comme le Messie.