Bon, autant être honnête : le type qui a écrit le livre est mon pote, donc forcément, je partais avec un a priori positif. Pour autant, je ne lui ai pas menti quand je lui ai dit que j’avais dévoré le livre d’une traite : Dix ans de mariage se lit comme une longue chronique judiciaire, avec tout ce que cela comporte d’enquête, de mystères et d’observation de l’âme humaine. Le 26 février, dans les Yvelines, une voiture brûle avec, à l’intérieur, une femme. À quelques mètres de là, son mari appelle la police : il vient de se faire tirer dessus par un sniper qui l’a éclairé avec un viseur laser, dans un coin paumé de la campagne, en pleine nuit, sans aucune raison. Contrairement à beaucoup de livres d’enquête, celui de Julien Mucchielli ne cherche pas à élucider les faits à tout prix. Il dévoile, en 200 pages, comment fonctionnent police et justice, lors d’un homicide par ailleurs banal par son caractère exceptionnel. Aucune affaire n’est simple, et la réponse de la justice, souvent, effleure à peine la vérité.