Non, nous n'avons toujours pas pu mettre nos mains sur Chivalry 2 et ce n'est pas faute d'avoir essayé, en envoyant des messages d'insultes rédigés en français médiéval. Qu'à cela ne tienne, Torn Banner a tout de même contribué à ce « non-E3 » via quelques annonces. Ainsi, nous venons d'apprendre que les pécéïstes se retrouveront sur les mêmes serveurs que les consoleux, créant ainsi une maxi-boucherie dans des batailles qui réuniront 64 joueurs. De quoi promettre de superbes affrontements, dans lesquels l'équipe qui aura tué le plus de joueurs dans le dos gagnera en se gargarisant sur sa supériorité stratégique. À moins que ce ne soient les morts qui tuent les vivants, puisqu'un curieux état « abattu » fera son apparition pour nous permettre de coller encore quelques beignes, avant de succomber pour de bon. Enfin, je vous dis des beignes mais cela pourrait aussi bien être des coups de fourche ou des lancers de tomates, les développeurs ayant annoncé que de nombreux éléments du décor pourront être utilisés au combat, comme des poules qu'il sera possible d'enflammer avant de les jeter sur nos adversaires. Alors autant vous dire qu'on a quand même un peu hâte.