Les hommes, les femmes, les animaux sont sortis de la base, emportant sur leur dos des centaines de kilos de marchandise. Protégée par des tourelles automatiques, la colonie pouvait survivre seule. Bill, resté en arrière, surveillait la baraque en cas de problème majeur. Mais quel problème pouvait-il y avoir, puisque tout tournait si bien ? La partie de RimWorld, en un sens, était déjà gagnée. Le matin du troisième jour, alors que Bill effectuait sa patrouille quotidienne, un feu s’est déclaré : un court-circuit a provoqué une étincelle qui a enflammé des vêtements dans l’entrepôt. A priori, rien de bien grave, Bill pouvait s’en charger, et tant pis pour les vêtements brûlés, ils seraient vite remplacés. Le problème, c’est que Bill était pyromane, et qu’il ne savait pas éteindre les feux. Après avoir observé l'incendie avec délice pendant quelques minutes, il s’est enfermé dans l’entrepôt et a fini par mourir asphyxié par les émanations toxiques. Dans la base vide, majoritairement faite de bois, le feu s’est propagé jusqu’à tout raser. Quand les colons sont revenus de leur expédition, ils ont dû tout reconstruire. Chacun a pris une pelle et s’est mis à l’ouvrage. Bill a été enterré. C’est là que les problèmes ont commencé.