Pour en finir avec la description de Death Crown : vous incarnez la mort et vous envoyez vos armées à la conquête de territoires, dans un jeu de stratégie en temps réel aux mécaniques à la fois simples et, finalement, profondes. Vous pouvez construire des moulins qui vous donnent plus de pièces par seconde. Les pièces permettent de construire des camps qui envoient des squelettes chez l'ennemi et des tours qui protègent votre territoire. Et c'est tout. Débrouillez-vous avec ça, utilisez le terrain à votre avantage et souffrez à mesure que le jeu devient horriblement dur. Non, ce qui m'intéresse vraiment, c'est que Death Crown, c'est indiqué dans la description, utilise une esthétique 1-Bit. C'est bizarre 1-Bit, c'est vraiment pas beaucoup de bits. Alors, 8-Bit, je vois, c'est la NES et la Master System. 4-Bit, à la limite, je vois aussi, c'est l'esthétique des jeux Game Boy – même si, en réalité, la Game Boy était équipée d'un processeur 8-Bit. Mais alors 1-Bit, rendez-vous compte, c'est un huitième d'un octet. Qu'est-ce qu'on peut faire avec 1-Bit ?