Épisode pour débuter mon cul. Toujours se méfier quand les gens qui disent ça ont 16 ans de Monster Hunter dans les pattes et qu'ils connaissent chaque pattern de chaque monstre, chaque pourcentage de chance de lâcher un élément et chaque frame d'annulation de chaque arme, dans chaque combo. Épisode pour débuter, peut-être, mais alors comment faisaient les gens, avant ? Parce qu'autant le dire : à côté de Monster Hunter, Dark Souls, c'est Mario Galaxy. Alors, je veux bien que Capcom ait tout fait pour que cet épisode soit le plus accessible de la saga, il n'en reste pas moins que les premières heures sont brutales. Tiens, prends cette arme, voici la nature qui gazouille et les oiseaux qui font cui-cui, là c'est le monstre, vas-y champion, on te regarde. Attends, j'ai oublié de te dire : les petites lucioles, tu peux les ramasser, elles te feront un bonus. Mais attention, un bonus en fonction du « florelet » que tu auras équipé, sinon c'est différent. Ah bon, ok. Et ça, c'est quoi ? C'est un bonus aussi. C'est la même chose ? Non, rien à voir, ça c'est un bonus temporaire, donc forcément, c'est pas la même chose. Donc ça, c'est un bonus temporaire ? Ah non, pardon, ça c'est un objet que tu dois utiliser. Mais je fais comment pour reconnaître tout ça, ça fait une minute que je joue et j'ai déjà eu quarante pop-up pour m'expliquer que je peux utiliser tel objet dans telle situation, mais pas si j'ai équipé tel autre truc sinon tout est différent ? Bon, tu sais quoi : ça c'est le monstre, vas-y, tape dessus, tu verras plus tard.