Ellen Replay

249 articles
Moons of Madness - Un Mars et ça repart

Quand il n'est pas trop occupé à lire des manuels de pilotage de F37 ou à apprendre le nom des obus de tanks de la Seconde Guerre mondiale, Louis-Ferdinand Sébum crée des bots. L'un d'eux, le HP Lovecraft bot, génère des synopsis de nouvelles de Lovecraft – et sans surprise, il y est souvent question de galaxie lointaine, de folie intérieure et d’obsession pour la généalogie. Si son bot développait une conscience et apprenait à coder un jeu, le résultat ressemblerait très probablement à Moons of Madness.

Life is Strange 2 (saison complète) - Sans foi ni choix

Life is Strange 2 commence avec l’attente d’une soirée pleine de promesses pour Sean Diaz. Il peut compter sur la présence de sa meilleure amie Lyla et celle de Jenn, la fille qu’il drague timidement depuis quelques jours – et sur le fait qu’il y aura suffisamment de bières et de weed à sa disposition pour lui donner le courage de l’aborder. Cette soirée n’aura finalement pas lieu. À la suite d’une bavure policière, Sean et son petit frère Daniel se trouvent contraints de quitter leur petit quartier de Seattle en vue de se réfugier au Mexique. Au cours d’un long voyage à travers les États-Unis, ils vont faire la rencontre de toute une galerie de personnages, amicaux comme hostiles, ordinaires comme inoubliables – à mesure que Daniel apprend à maîtriser un pouvoir surnaturel.

Comment les jeux vidéo sont-ils traduits ? - Une brève histoire de la localisation, de l’amateurisme total des années 1980 aux sorties mondiales d’aujourd’hui

Dans la scène d’introduction du jeu Zero Wing, shoot’em up spatial sorti sur Mega Drive en 1991, un capitaine de vaisseau fait face au chef d’une force ennemie. Ce dernier, qui vient de placer une bombe dans son vaisseau, lui annonce la mort imminente de son équipage et déclare avec solennité : « All your base are belong to us » (« Toutes votre base sont nous appartiennent »). Cette mauvaise traduction du japonais à l’anglais, depuis devenue un mème, a été reprise, moquée et détournée un peu partout dans le monde – que ce soit par le groupe Weezer, des militants politiques ou d’autres jeux vidéo, de Max Payne à Modern Warfare 2.

Death Stranding - La randonnée la plus longue

Depuis des mois, Noël Malware et moi nous livrons une guerre sans merci pour obtenir le test de Death Stranding. C’est comme ça, il y a des jeux que personne ne veut toucher, qui font que tout le monde sifflote en regardant ailleurs au moment où on demande qui veut les tester. Et puis il y a ceux qu’on est plusieurs à attendre comme des enfants, les yeux embués de larmes, le corps trépignant d’impatience. Cette année, c'était Death Stranding.

What the Golf? - Bienvenue aux clubs

What the Golf? est censé être un jeu de golf pour les gens qui détestent le golf. Ce n’est pas tout à fait vrai. À bien des égards, What the Golf? est un jeu de golf très accessible qui peut plaire à tout le monde, y compris ceux qui adorent le golf. Vous n’y croiserez certes pas de bourgeois endimanchés venus tromper l’ennui, mais vous y trouverez des greens parfaitement entretenus, des drapeaux, des clubs et des voiturettes – ainsi que tout ce qui fait un bon jeu de golf.Note : 1

Note 1 : Le but de ce test est de battre le record d’utilisation du mot « golf » dans un seul et même article. Golf golf golf golf golf golf golf.

Retour sur « l’affaire Nostromo » - De la difficulté de protéger ses idées dans le milieu du jeu de plateau

Il y a un an et demi, une affaire agitait le petit milieu du jeu de plateau français, lorsque Wonderdice a annoncé la sortie d'Alien USCSS Nostromo, fondé sur la saga Alien. Le concepteur de jeu, François Bachelart, est alors alerté par plusieurs personnes des similitudes entre le titre de Wonderdice et le prototype de son propre jeu intitulé Nostromo, qu’il dit avoir déjà présenté en salon à plusieurs reprises. Au beau milieu de cette polémique, plusieurs questions sont soulevées : comment protéger ses idées dans un milieu où subsiste un flou juridique sur la question du droit d’auteur et de la propriété intellectuelle – et à partir de quand peut-on vraiment parler de plagiat ?

Entretien avec Frédéric Henry - L'évolution du milieu du jeu de plateau, selon le fondateur de Monolith

Après avoir imaginé des jeux dans les univers de Batman et Conan, soulevé de nombreuses questions existentielles (type : « le moulin à vent a-t-il été inventé avant la sortie du film La Femme sur la Lune ? » ou « la métallurgie par fusion précède-t-elle la pharmacopée arménienne ? ») avec Timeline et ses extensions, Frédéric Henry s’apprête à reprendre la gestion complète de la maison d’édition de jeux de plateau Monolith, qu’il a participé à fonder en 2014. Alors qu’il planche sur un nouveau projet très poétiquement intitulé « Beyond the Monolith », il est revenu avec nous sur l’évolution du jeu de plateau au cours de ces dernières années.

Noita - Le feu ça brûle (et l'eau ça mouille)

« La mort est permanente et constitue toujours une menace. Quand vous mourez, ne désespérez pas : utilisez ce que vous avez appris pour aller plus loin au cours de votre prochaine aventure », préviennent les développeurs de Noita – dont fait notamment partie Arvi Teikari, créateur de Baba is You. Au moment où j'écris ces lignes, je suis morte 52 fois dans leur monde magique en perpétuel changement, souvent de manière tout à fait méritée, parfois au cours d'interactions incroyablement injustes avec mon environnement. Je suis très, très loin d'avoir tout exploré. Mais j'ai effectivement beaucoup appris – à la fois sur le jeu, et sur moi-même.

Requiem pour un massacre

Entretien avec Brett Clements et Phillip Tanner, les créateurs d’Atmosfear - Comment deux Australiens ont terrifié des millions d’enfants avec un jeu de plateau, une VHS et un acteur biélorusse

Dans les années 1980 et 1990, en plein âge d’or de la VHS, plusieurs éditeurs de jeux de société ont choisi de fonder leurs titres sur des cassettes vidéo. L’essentiel de ces jeux étaient plutôt inoffensifs et dépourvus de tout élément horrifique. C’est pourtant durant cette période que Brett Clements et Phillip Tanner, tous deux producteurs pour la télévision australienne, ont décidé de concevoir Nightmare, plus tard rebaptisé Atmosfear – un jeu qui met en scène nos peurs les plus profondes et un personnage prompt à nous insulter.