Noël Malware

242 articles
Bravely Default II - L'école de la tradition

Vous n'allez jamais le croire, mais dans Bravely Default II, vous incarnez quatre héros de la lumière qui vont devoir retrouver les cristaux de la terre, de l'air, du feu et de l'eau pour tenir tête au mal absolu et sauver le monde. Je sais, c'est du jamais-vu. C'est complètement dingue. Au moment où j'écris ces lignes, j'ai encore du mal à m'en remettre.

Becastled - Des soumis et des hordes

J'aurais dû me douter. J'aurais dû me douter que, quand un jeu clignote comme un néon avec marqué « ackboo » sur chacun de ses éléments mais qu'en conférence de rédaction, ledit rédacteur se contente d'un : « Non, ça ne me dit rien, tu peux le prendre », c'est qu'il y a un loup. Le loup, c'est simplement que j'ai cru que Becastled était un jeu terminé, alors qu'il vient d'être lancé en early access, et que les early access, moi, j'aime pas trop ça.

Academia : School Simulator - Surveiller et punir

« Ouvrir une école, c’est fermer une prison », disait Victor Hugo qui, comme n’importe qui, n’était pas tous les jours très inspiré. « Faux, lui répondait Michel Foucault, ouvrir une école, c’est ouvrir une prison. D’ailleurs, ouvrir n’importe quoi, c’est ouvrir une prison. La vie est une prison, ha ha ha », ajoutait-il avant de partir en trottinant pour acheter le dernier album de The Cure. Eh bien voilà, grâce aux jeux vidéo, le débat est tranché.

Infinite Pizza

Le saviez-vous ? Un jour, Louis-Ferdinand Sébum a fait un rêve particulièrement bizarre, dont je ne me rappelle plus la teneur. Plus étonnante encore était son explication : c’était, nous raconta-t-il, parce que la veille, il avait fait de la cuisine à base d’ail. Or, la cuisine à l’ail, nous assura-t-il, provoque toujours des rêves étranges. Nul doute qu’en réalité, le monde littéraire aurait été bien différent si H.P. Lovecraft n’avait pas mangé tant d’ail.

Ce qu’il fallait retenir du Nintendo Direc’ de février

Cinquante minutes de Nintendo Direct, les 35 ans de la licence Zelda, une Switch qui atteint tranquillement la moitié de sa vie et réclame un modèle pro, des jeux qui se font attendre – Breath of the Wild 2, Metroid Prime 4, Star Citizen – et patatras : rien du tout. Ah si, pardon, un monsieur qui a l’air tout triste et qui dit qu’il est désolé, un peu comme la marionnette de Denisot dans Les Guignols.

Observer : System Redux - Du cyber-rab'

« Gnagnagna, Cyberpunk 2077, c'est même pas un vrai jeu cyberpunk, il ne fait que survoler les thématiques du genre sans poser aucune question. Gnagnagna tu devrais jouer à Observer : ça c'est un vrai jeu cyberpunk », me murmurait encore récemment Alain Finkielkraut, alors que je me bouchais les oreilles en hurlant « Taisez-vous ! Taisez-vous ! ».

Tohu - Moi et mon copain robot

Le drame de ma vie, c'est de ne pas avoir réussi à faire comprendre à Louis-Ferdinand Sébum pourquoi je préfère Terminator 2 à Terminator 1. Lui, il débarque avec ses grandes explications sur l'avant-garde, sur l'horreur, sur le genre, sur l'esthétique, et moi, je ne sais pas quoi lui répondre avec mes grands yeux embués de larmes, puisque je n'ai qu'une seule phrase qui résume tout mon argumentaire : « Mais bordel, c'est un gamin qui a un copain robot, n'as-tu donc aucun cœur, n'as-tu jamais été enfant ? »

Polarity Switch

Comme Polarity Switch est un Sokoban, j'ai failli écrire un article sur les Sokoban, et du coup je suis allé sur Wikipédia pour lire ce que disait la page sur les Sokoban – ou « pousse-bloc », en français – et alors, saviez-vous que...

Super Mario 3D World + Bowser's Fury - Comme Naruto : c'est comme ça que je conçois mon Nintendo

On ne va pas se mentir : seuls les possesseurs d'une Wii U ont joué à Super Mario 3D World, c'est-à-dire à peu près personne. Pipomantis, qui avait testé le jeu en 2013, s'en désolait déjà, après lui avoir collé un 9/10 : « Dommage qu'il sorte sur une console que personne n'a et qu'il sera oublié dans quelques années. » Sauf que voilà : 7 ans plus tard, le jeu ressort sur une vraie console, accompagné d'un autre jeu qui, à lui seul, ne fait rien de moins que d'être l'un des Mario les plus intéressants depuis Mario 64.

Nine Witches : Family Disruption - Un air de famille

Écrire est facile. Écrire, c'est simplement gribouiller des signes qui vont traduire sous une forme graphique ce qui, sous sa forme sonore, n'est qu'une suite de cris d'oiseaux, de porcs et de chiens qu'on appelle une langue. Ce qui est difficile, ce n'est pas d'écrire, c'est d'avoir quelque chose à crier.