Si un odieux individu ose prétendre que le jeu de société, c’est simpliste et infantilisant, balancez-lui un Agricola ou un Tigre et Euphrate à la face. C’est une image, hein, ne lui jetez pas la boîte. D’une, vous risqueriez de l’abîmer (la boîte) et ce serait bien dommage. Et deux, elle n’est probablement pas assez lourde pour lui infliger des dommages suffisants pour qu’il admette son erreur ; réfléchissez : vous avez bien un ou deux parpaings qui traînent à la cave, non ? En attendant, bienvenue dans la section des jeux de gestion, pour les purs, les durs, les tatoués et les…euh… ben… contrôleurs de gestion.