J’ai frissonné. La nouvelle version coopérative de Carcassonne m’a terrifiée dès son arrivée. Une peur viscérale, ancrée loin en moi. Le jeu en lui-même ? Oh non, ça va, c’est tout mignon, c’est juste qu’il a fait remonter un trauma : l’arrivée au collège.