756 résultats pour "les createurs"

Alors, on n'est pas bien là, confortablement assis sur la pointe d'un obélisque couvert de fientes ?
Assassin's Creed Origins - Seth sur dix

Il y a deux ans, devant les maigres ventes d'Assassin's Creed Syndicate, Ubisoft annonçait que la série prendrait une année sabbatiqueNote : 1, le temps de la remettre sur de bons rails, de la retaper un peu, bref, d'arrêter de proposer toujours la même chose. Ils ont vraisemblablement changé d'avis en route.

Note 1 : On a tout de même eu droit cette année-là au film Assassin's Creed, dont même l'acteur principal Michael Fassbender jugeait récemment qu'il « se prenait trop au sérieux » et qu'il aurait dû être « plus amusant ». Tchac dans la jugulaire.

Novembre en attendant

Ce n’est pas parce que le mois de novembre est celui où tous les gros éditeurs (et aussi les petits) se lâchent pour être les premiers à voler tout l’argent que le Père Noël voudra bien vous offrir – si vous avez été sages – que les indés de chez indés de chez itch.io n’ont plus rien à dire. La preuve, eux aussi transportent dans leur hotte des tas de cadeaux. Attention cela dit, il faut quand même faire un peu le tri, mais il y a toujours des petites pépites.

Les stormtroopers d'élite comme Iden Versio ne se baladent pas en armure blanche de normie. Ils sont tout de noir vêtus, car c'est plus classe et moins salissant.
Star Wars Battlefront 2 - L'Empire contre-contre-attaque

Mon cœur saigne encore de la cruelle déception que fut Star Wars Battlefront. Toutes les conditions étaient réunies pour nous faire enfin un grand jeu Guerre des Étoiles. Et Dice s'est planté, sortant un shoot multi banal, aussi pauvre en contenu que le budget écologie et développement durable du gouvernement Palpatine. Avec Battlefront 2, le studio suédois semble quand même vouloir corriger le tir.

Shenmue III - Douleur anachronique

Nous sommes en 1999, je suis une enfant enjouée avec une tolérance toute particulière pour les pantalons à fleurs et les cardigans en matière synthétique dont m’affublent mes parents. Le monde vient d’assister à la dernière éclipse solaire de ce siècle, le pétrolier Erika a déversé des tonnes de fioul sur les côtes bretonnes, et Shenmue s’apprête à sortir sur Dreamcast. Je ne sais pas si j’ai spécialement envie de revenir à cette période, mais c’est visiblement le contrat que j’ai signé en acceptant le test de Shenmue III.

Anthem - Il est pas fort, Anthem

« Alors c'est ici le coin des gens punis ? » Toto-la-déglingue, Denis-la-pub, Ivan-le-patronat... Les uns après les autres, ils passent devant nos bureaux, les mains jointes devant la taille, comme pour rendre un dernier hommage à un cher disparu. Nos bureaux, ce sont celui de Noël Malware, où il joue à The Division 2 en poussant de longs soupirs désespérés, et le mien, sur lequel je me suis endormi après une dernière expédition dans Anthem. « C'est marrant, on dirait le même jeu avec une skin différente », remarquent les membres de la procession en se penchant sur nos écrans. Noël commence à sangloter. Oui, voilà la seule différence avec un cortège funéraire : ici, ce sont les morts qui pleurent.

Flight Simulator, huit mois après le décollage - Envole-moi loin de cette fatalité qui colle à ma peau.

Flight Simulator a huit mois. En âge chien, ça fait cinq ans, mais en âge jeu vidéo, on approche les 18 ans. Les troubles de l'adolescence se terminent doucement, Flight Simulator commence à devenir adulte, sage, responsable. Même si tout n'est pas encore parfait, c'est le moment de faire un point sur la situation, et d'essayer (une fois de plus) de convaincre ceux qui ne sont pas encore montés dans les plus beaux cockpits du jeu vidéo.

Les batailles aériennes en multijoueur en mettent vraiment plein les yeux, mais les dogfights sont très bourrins, sans grande finesse tactique.
Star Wars : Battlefront II - Nos Wookies valent plus que leurs profits

Je suis un homme simple. Je voulais juste des sabres laser, de gros vaisseaux spatiaux, des paysages exotiques et des bruits de réacteurs déchirant le vide cosmique. Un jeu Star Wars sans prise de tête, pour retrouver l'émerveillement que j'ai ressenti à 7 ans quand ma mère m'emmena voir Le Retour du Jedi au cinéma de Cergy-Pontoise. Au lieu de ça, je n'entends plus parler que de loot boxes, de pay-to-win scandaleux, de grinding de crédits, de politique de monétisation prédatrice. Honnêtement, tout cela m'épuise.

Satisfactory
La caravane patche de juillet 2019 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Starlink : Battle for Atlas - On s'fait une étoile ?

Quand Nintendo m’a informé que je pourrais jouer à Starlink : Battle for Atlas, j’ai brièvement cru à une sorte de Zelda de l’espace, où Link, transformé en androïde cybernétique auquel on aurait greffé sa conscience de héros légendaire du passé, explorerait enfin d’autres planètes. En fait non, c’était le jeu qu’Ubisoft avait annoncé à l’E3 2017 et que tout le monde avait oublié depuis.

Jettomero : Hero of the Universe - Mon mecha à moi, il me parle d'aventures

Homeworld 3 - Parce que nous en avions tous besoin

Nous savions que ça arriverait. La prophétie était inscrite en lettres de feu dans le Grimoire du Destin Vidéoludique. Homeworld 3 a enfin été annoncé. Cependant, tempérez vos ardeurs. Vous n'y jouerez pas pour Noël. Le jeu est actuellement en préproduction, et ses développeurs n'ont même pas la moindre photo d'écran à nous présenter.

Maneater - L'ardent de la mer

Absolver - Claques of Clans

Cela fait longtemps qu'on ne vous l'a pas dit alors autant le répéter : nous avons déménagé. Le plus triste dans cette histoire, c'est que nous ne sommes plus voisins avec le studio Sloclap et que je n'ai jamais eu l'occasion de briser une de leurs fenêtres grâce à l'un de mes innombrables grappins pour leur voler une copie du jeu. Au lieu de ça, il a fallu attendre de récupérer un code Steam comme n'importe quel péquenaud dépourvu du moindre crochet d'abordage.

Powder Toy

Mon gang et moi découvrant la savane. Je nous appelle la Chimpanzer Division.
Ancestors : The Humankind Odyssey - Dans la jungle, terrible jungle

Ancestors est le nouveau projet de Patrice Désilets, ce Québécois que l'histoire du jeu vidéo retiendra comme l'inventeur du concept d'Assassin's Creed. Après avoir enrichi la famille Guillemot bien plus que n'importe quel DLC pour Rainbow Six : Siege, il s'est mis à son compte et part sur une idée étrange : celle de nous mettre à la tête d'un clan de primates à l'aube de l'humanité.

En direct du salon Imagina 1994.
Earth Analog - Le petit prince duraille

En cette époque de polarisation générale, il est bon d'insister sur ce qui nous rassemble plutôt que sur ce qui nous divise. Regardez Noël Malware. Il a beau penser que Tarkovsky « c chian », que Jodorowsky « lol c nul » et que Terminator 2 est meilleur que le premier, nous parvenons tout de même à tomber d'accord sur un point en matière de cinéma : Christopher Nolan, c'est quand même pas terrible.