LIVE !
Ne plus me déranger avec ça

Zenimax, la maison mère de Bestheda, vient de déposer le nom « MOTOR - Powered by idTech ». Alors idTech, on sait ce que c'est – le moteur 3D d'id Software, utilisé notamment sur RAGE et les deux derniers Wolfenstein, mais MOTOR est inconnu au bataillon. Cela pourrait être aussi bien une nouvelle franchise qu'un nom de moteur 3D. A.

Perco le 12 juillet 2024
Une belle occasion de se taire

Raphael van Lierop, le CEO de Winterland (The Long Dark) aurait sans doute mieux fait de se casser une jambe que de publier un post Linkedin au sujet de Manor Lords, comme « une étude de cas sur les pièges de l’accès anticipé ». Il y explique, je résume, que « Une si petite équipe face à une telle demande, c’est mal géré… Faut des cartes, des modes, rester frais (sic) ! Pour grandir et pour répondre à la demande, il fallait 3 mois de mises à jour en avance, faut conserver l’attention bébé ». Tim Bender, PDG de l’éditeur de Manor Lords, Hooded Horse, s’est donc fait un plaisir de répondre que « t’es gentil chaton, mais le succès ne doit pas créer une barre toujours plus haute de nouvelles attentes en matière de croissance. On en a vendu deux millions et demi, on est contents, les joueurs sont contents, le développeur est content et on ne veut pas le faire cruncher. Alors tes conseils, tu te les colles en pointe dans le… ». Pendant ce temps là, ackboo les regarde comme s’il observait deux amants se disputant ses faveurs : « Oui, battez-vous pour moi, mes jolis. » P.

Perco le 11 juillet 2024
À nous les petites en glaive

Un Anglais de la région du Warwickshire s’est fait arrêter par la police locale pour s’être baladé dehors avec son fidget toy. Mais si, les fidget toys : élastiques, boules à stress, spinners, etc., ce genre de choses qui permettent de se calmer en agaçant les autres. Le problème, mis à part que cela prouve encore que la perfide Albion est truffée de caméras, étant qu’il avait choisi une réplique de la Master Sword de Link. Quinze centimètres de vraie lame dans un fourreau (avec un petit bouton pour défourailler, c’était sans doute ce clic qui le détendait). L’analyse de la police est implacable et scientifique, ce jouet était – je cite – « un objet pointu qui pouvait être utilisé comme une arme », comme c’est souvent le cas des couteaux. Il a pris quatre mois, mais on est sans nouvelles de son meilleur ami, qui se balade en cosplay de Cloud de FF7 et affirme « Dans mon dos ? C’est, euh, un coupe-papier ». P.

Perco le 10 juillet 2024
Le magicien dose

Mon Blade Runner-omètre est une saloperie. J’en ai un depuis toujours, car j’adore Blade Runner d’un amour fou et, surtout, pour ne pas être like any other girl. Oui bon, chacun son stupre, est-ce que je juge Izual qui note sur son carnet tous les RPG moldaves, ou Ellen Replay qui tressaute à la moindre évocation d’un R.E.-like ? Oui, bien entendu, mais ça n’a rien à voir. Bref, Orbit Studio a beau être un obscur studio brésilien, avec quasi rien au compteur, la bande-annonce au néon fluo de leur futur Sky Dust fait bouger mon soufflet comme un Voight-Kampff raté. C’est débile, je sais, et un metroidvania 2D ou 2D et demi dans un monde cyberpunk dystopique est une idée aussi originale qu’un nouveau film des Tuche. À la fin, je serai encore déçu, je jurerai de ne plus me fier à cet appareil du diable… et je replongerai au prochain. Des détails ? Ça sort un jour, il y aura de la baston et des alternances entre réel et virtuel. Non, rien de plus, je suis un junkie, sauvez-moi. P.

Perco le 9 juillet 2024
Tout plaquer et recommencer dans le Larzac

Il y a des gens qui refusent le succès. Tenez, prenez les Polonais du studio Teyon par exemple, l’un des plus gros arcs de rédemption qu’on puisse voir ces dernières années. D’accord, leur Robocop : Rogue City est loin d’être parfait, mais c’est du bon fan-service, beaucoup plus abouti que leur Terminator : Resistance et – surtout – de l’ignoble Rambo : The Videogame (« Nouveau mètre étalon de la bouse vidéoludique », selon Canard PC). Lentement, mais sûrement, ça progresse dans le genre FPS à licence, au point d’imaginer que, soyons fous, leur prochain jeu serait même… très bon ? Et puis voilà, ils commençaient à sentir qu’ils devenaient compétents, ça leur a fait peur. Le studio recrute donc des gens pour un Action-RPG, histoire de mettre toutes les chances de son côté pour foirer à nouveau. Ça doit être leur zone de confort. P.

Perco le 9 juillet 2024
Les éclatants créateurs du Sans-éclat sont éclatés

Le président de FromSoftware, Hidetaka Miyazaki, est à la fois respectueux des traditions et lucide. Respectueux, car, comme tous les créateurs japonais il s’appelle Miyazaki. Lucide, car, au sujet d’Elden Ring, il explique à The Guardian : « On est arrivé au maximum là, plus gros on ne peut plus. On a pompé toutes nos ressources, tous nos talents. » Ils ont clairement pompé toute la force vitale des joueurs également, aussi béats de bonheur qu’atones après le mastodonte des open worlds et son gargantuesque DLC. Tout le monde a besoin de souffler. L’avenir, à moyen terme en tout cas, est donc plus orienté vers des projets plus modestes, mais plus nombreux. « Modestes », dans sa bouche, ce sont des jeux comme Armored Core VI, ce qui vient de provoquer douze AVC chez les concurrents. Écoutez, moi ça me convient très bien, et je pense aussi que quinze à trente heures, à un rythme effréné, bombardé de partout, c’est parfait. Les vacances quoi. P.

Perco le 8 juillet 2024
Wii, mais non

On s’y attendait, c’est désormais officiel. Nintendo a annoncé en termes limpides : « 修理に必要な部品の在庫がなくなりましたので、2024年7月3日をもって、Wii U本体および周辺機器の修理受付を終了いたしました ». Voilà, désormais tout est clair dans vos têtes, malgré ce 理 qui pourrait porter à confusion. Comment ça non, mais qu’est-ce que vous faisiez à l’école ? Bon, j’explique pour les deux du fond qui n’apprenaient pas leurs kanjis : il n’y a plus de pièces de rechange pour les 13 millions de Wii U, on ne les répare plus et on va se concentrer sur les 140 millions de Switch, si cela ne vous fait rien. Après la fermeture de l’eShop Wii U l’an dernier, puis celle des serveurs en ligne en avril dernier, c’est donc la fin de l’acharnement thérapeutique. Et n’oubliez jamais : une console qui meurt, c’est toujours un peu de bonheur en plus dans le monde. P.

Kocobé le 5 juillet 2024
Deux procès pour le prix d'un

Si le service juridique de Nintendo ne se lance pas dans une action judiciaire régulièrement, il explose. Pour prendre un peu d’avance sur le planning et partir en vacances cet été, ce dernier ne porte pas une, mais bien deux affaires devant la justice américaine, comme nous l’apprend le site TorrentFreak. La première concerne un « puceur », à qui il était possible d’envoyer sa Switch qui revenait avec la capacité de lire les jeux piratés (et avec la carte SD remplie de ROM frelatées). La seconde vise un modérateur du subreddit r/SwitchPirates accusé de gérer des boutiques clandestines de jeux contrefaits. Les prévenus, qui ne sont pas non plus des enfants de chœur, risquent des millions de dollars en dommages et intérêts. De quoi faire passer l’hiver au petit artisan du jeu vidéo, à qui l’on ôte littéralement le pain de la bouche.

Kocobé le 4 juillet 2024
Un petit pas pour les prud’hommes

Cloud Imperium Games a été condamné par l’équivalent anglais des prud’hommes pour avoir licencié de manière abusive et discriminatoire un de ses anciens employés, diagnostiqué comme étant sur le spectre autistique. Ce dernier avait eu l’outrecuidance de demander du télétravail pour aménager sa condition particulière. L’entreprise qui développe depuis 2011 Star Citizen, le plus grand mirage de l’histoire du jeu vidéo (jusqu’à preuve du contraire), devra donc verser un peu plus de 35 000 euros à son ex-salarié lésé, soit environ le prix d’une douzaine de vaisseaux destroyer de type Javelin (3 000 euros pièce). Rappelons que cette formidable expérience sociale continue d’accepter avec plaisir vos sous dans le cadre de sa campagne de financement participatif, culminant désormais à 712 millions de dollars.

Kocobé le 3 juillet 2024
Les Sims 4 font leur trouple

Le désavantage quand on cherche à être un simulateur de la vraie vie véritable, c’est qu’il faut tout le temps mettre son jeu à jour en fonction de l’évolution des mœurs et de la société. C’est ce que continuent pourtant de faire courageusement Les Sims 4 en intégrant pour tout le monde, et sans frais supplémentaires, la personnalisation des préférences romantiques de nos petits cobayes sociaux. Il sera ainsi possible de créer des Sims polyamoureux qui vivront tous sous le même toit dans une sorte d’utopie hippie, qu’elle soit sensuelle ou platonique. Ces changements accompagnent l’arrivée d’une expansion bien payante, elle, sur le thème des rencontres amoureuses, et prévue pour le 25 juillet prochain. Trouvez-vous quelqu’un qui vous aime autant qu’EA aime l’argent. K.

Kocobé le 2 juillet 2024
Pour aller plus vite, Ubisoft appuie sur le frein

Après un Skull and Bones qui aura mis onze ans à être développé et Beyond Good and Evil 2 dont on ne sait pas s’il verra le jour de notre vivant, Ubisoft est bel et bien passé maître dans le domaine de l’arlésienne. Soucieux de maintenir sa réputation, l’éditeur a choisi de licencier trente-trois personnes de son studio à Toronto. Celui-là même qu’il venait de placer en renfort sur le remake de Prince of Persia : Les Sables du Temps, qui commence également à se faire attendre depuis son annonce en 2020 et sa reprise en main par Montréal. D’après un communiqué qu’a récupéré PC Gamer, cette décision aurait été prise afin de « s’assurer que la feuille de route ambitieuse du studio soit respectée. » Personnellement, j’aurais plutôt aimé qu’on respecte notre intelligence. K.

Kocobé le 2 juillet 2024
Space Marine 2 sabre sa bêta multi

Tragédie pour les personnes déficientes en testostérone qui n’auront d’autre choix que de compter sur des patchs à appliquer sur la peau ou sur des compléments alimentaires cet été. La bêta multijoueur de Space Marine 2 annoncée en août 2023, et dont on n’avait plus de nouvelles, a purement et simplement été annulée. La raison invoquée par le studio Saber Interactive est inattaquable et peut se résumer par « on préfère s’atteler à vous faire un lancement au cordeau ». Ce dernier, prévu pour le 9 septembre, a donc intérêt à être impeccable. On note que ceux qui s’étaient inscrits ne repartent pas les mains vides et auront droit à un skin de pétoire pour leur peine. Dommage que ça ne soit pas un skin Counter-Strike qui aurait pu être échangé contre une somme rondelette en spéculant un peu. K.