Vous l'avez en face de vous, là, pas vrai ? Allez, avouez… Qui ? Mais le relou qui veut faire une pétanque parce que les jeux de société, c'est « trop long et trop compliqué ». Il y en a un chaque été, de toute façon. C'est le moment de dégainer Kingdomino, de lui dire que c'est comme les dominos et que ça dure moins de vingt minutes. Vous ne lui mentirez presque pas, en plus… En partant de leur château, les joueurs tenteront de bâtir le royaume le plus rentable possible. Et pour cela, rien de plus simple : il faut poser des tuiles composées de deux cases terrain (prairie, océan, mine, forêt, champ) comme aux dominos, en essayant de composer des zones les plus larges possible, contenant le plus grand nombre de cases « couronnes ». Car on doit multiplier la surface par le nombre de couronnes qu'elle contient, c'est bien, ça lui fera revoir ses tables, au pétanquiste. Et c'est tout. Enfin presque : il y a des limites physiques à la construction (un carré de 5 × 5 au maximum), ce qui oblige à faire un peu de Tetris, et un système simple, mais efficace, de placement sur les tuiles mises à disposition chaque tour qui garantit un minimum de réflexion et, dans l'ensemble, un jeu assez équitable. En réalité, c'est drôlement plus malin et intéressant que les dominos, c'est jouable avec des enfants et il n'est pas exclu que même l'inconditionnel du cochonnet finisse par en redemander après sa première partie.