Tout récemment sorti dans sa version finale, GMDX est un classique du modding de Deus Ex depuis des années. En attendant son ultime mouture, on s'était pris à espérer un mod miraculeux, qui redonnerait à lui seul tout son intérêt à Deus Ex, qui résoudrait ses problèmes et ferait revenir l'être aimé (JC Denton). Ces espoirs ne furent pas déçus. GMDX corrige à peu près tout ce qui gênait dans Deus Ex – l'absence d'ergonomie, les bugs, les ennemis stupides – et n'hésite pas à amender le jeu lorsque c'est nécessaire. L'équipe de moddeurs a pourtant été d'une fidélité absolue au matériau de base : par exemple, plutôt que de supprimer d'autorité un implant considéré comme irrécupérablement nul par toute la communauté du jeu, GMDX propose de le retirer au moyen d'une case à cocher afin de ne pas heurter les puristes. Outre de très nombreuses améliorations assez attendues, par exemple une refonte de tout le volet sonore du jeu, GMDX s'autorise aussi des apports plus originaux (mais toujours optionnels) : la possibilité d'escalader les obstacles, un mode hardcore, des perks... Si le jeu n'était pas si moche, on pourrait presque avoir l'impression de jouer à une immersive sim sortie cette année. Sauf que, bien sûr, Deus Ex ne serait jamais sorti cette année. Trop dense.