Quelqu'un de mal informé vous dirait que Crossout est un World of Tanks post-apocalyptique. Crossout, comme son grand frère War Thunder, présente, il est vrai, de frappantes ressemblances avec le simulateur de tanks qui a conquis les Guy Moquette du monde entier à coups de savoureuses modélisations de T-34. Je préfère cependant voir Crossout comme un jeu Lego. En effet, au lieu de laisser le joueur choisir un tank prédéfini pour rejoindre à son bord un match à mort par équipe, Crossout lui demande d'assembler des dizaines de pièces différentes pour construire lui-même son véhicule. Résultat : il passe autant de temps en bataille que dans le hangar à peaufiner ses derniers prototypes. Non pas parce que la construction prend des plombes, mais parce qu'elle est fabuleuse.