Clone. Depuis la sortie d'une version gratuite de Fortnite qui suit les règles du battle royale (mélange d'exploration et de match à mort), Epic Games a entendu cette insulte un bon milliard de fois. Il faut admettre que le studio l'a un peu cherché, aussi. Fortnite Battle Royale sort au beau milieu du raz-de-marée Playerunknown's Battlegrounds (PUBG), un battle royale au succès aussi impressionnant qu'inattendu. Le jeu d'Epic a beau ne pas être le seul du marché à copier tous les codes de PUBGH1Z1, deuxième poids lourd du genre, ne brille pas par son originalité –, il est le premier battle royale à sortir depuis que PUBG casse tous les records, ce qui évoque un certain opportunisme. Mérite-t-il pour autant d'être qualifié de clone ? Parce que la mission de Canard PC est avant tout de nettoyer la suie de vos questions grâce au ramonage de notre vérité, répondons tout de suite par un franc et massif « oui mais bon, quand même pas totalement en fait ».