Pour Three Kingdoms : Total War, le prochain épisode majeur de la saga, Creative Assembly a décidé de se tourner vers la Chine féodale et de créer pour l’occasion deux modes de jeu qui reflètent les particularités du lieu et de l’époque. D’un côté, la campagne classique, qui s’appuie sur les Chroniques des trois royaumes, ouvrage à portée historique compilant les événements importants de cette période. De l’autre, une campagne romancée, qui choisit d’adopter le point de vue fantasmé des Trois Royaumes, bouquin du XIVe siècle aux forts relents de légende. C’est évidemment la deuxième qui nous intéresse, puisqu’elle transforme les généraux emblématiques de Wei, Wu et Shu en héros presque mythiques et les place au cœur des différentes dynamiques de pouvoir. Les rivalités qui les opposent et les motivations qui les animent – aussi triviales soient-elles, il s’agit parfois d’amourettes à la noix ou d’un œil perdu pendant un combat – sont autant de paramètres à prendre en compte au moment de négocier une alliance, par exemple.