Organisé par un businessman charlatan et le rappeur Ja Rule, promu par une armée de top-models instagrammeuses à coups de hashtags et de vidéos luxueuses, le Fyre Festival devait être un Woodstock caribéen destiné à la jeunesse dorée américaine. Mais au lieu de siroter du champagne en écoutant des stars du rock, les pigeons qui ont raqué plusieurs milliers de dollars pour un ticket se sont retrouvés coincés sur une île inhospitalière à crever de faim sous des tentes de réfugiés. Ce documentaire Netflix raconte en détail cette épopée surréaliste, l'incompétence crasse de ses promoteurs, leurs mensonges, leur vanité, leur chute. C'est un vrai petit bonheur, une friandise sucrée qui fond sous la langue pendant une heure trente. À regarder tranquille chez soi, sous la couette, en pensant fort à l'organisateur de cette escroquerie, qui purge actuellement une peine de six ans de prison.