Résumons les choses simplement : Saber Interactive, les développeurs de Spintires, se bastonnent depuis des lustres avec leur ancien éditeurNote : 1 et MudRunner 2 est bel et bien une suite, même si celle-ci n'a pas le droit d'utiliser le nom du jeu original. Sans surprise, le gameplay est donc calqué sur celui du précédent titre et consiste encore à trimbaler des ressources dans des engins tout-terrains. Simple, si l'on omet que les routes sont souvent défoncées et qu'il faut alors jouer finement avec son différentiel et son treuil pour continuer d'avancer. Bref, la révolution de MudRunner 2 se fera plus sur la forme, avec notamment des cartes « deux à trois fois plus grandes » (je cite) et surtout, connectées entre elles grâce à quelques routes. Soit de vastes étendues sur lesquelles des missions « repensées » (je cite encore) attendront le joueur, à l'image d'un pont à reconstruire ou d'un Hummer à retrouver pour l'emmener dans un garage. Oui, un véritable Hummer : le jeu bénéficiera d'un catalogue de marques connues qui iront de la petite Jeep Cherokee au camion Ford 9000, en passant par un tombereau articulé Caterpillar de toute beauté.

Note 1 : Une histoire complètement folle que nous vous raconterons plus en détail dans le prochain numéro.